4000 cavaliers attendus au Parc des Expositions

0

Organisé par Gaëlle et Daniel Marie de l’association Horse Together, basée à Bazainville dans les Yvelines, le Jumping National de Dreux s’affirme comme l’une des plus grosses manifestations drouaises. La septième édition aura lieu du 9 au 26 novembre

Ils étaient 3800 l’an dernier et les organisateurs espèrent encore plus cette année. Quatre mille cavaliers et leurs montures devraient fouler la carrière du Parc des Expositions à l’occasion de ces trois semaines de compétition. « Nous avons prévu entre quatre à six épreuves par jour qui débuteront le jeudi 9 novembre. Les mercredis seront réservés aux clubs et aux poneys et les lundis seront des jours de repos», explique Daniel Marie. Chaque année apporte son lot de nouveautés et de célébrités encore tenues secrètes. Parmi les nombreuses compétitions certaines sont qualificatives pour les championnats de France. Comme chaque année pendant le Jumping, les mardis seront réservés à des stages donnés par des cavaliers internationaux comme Eugénie Angot qui n’est autre que la fille du compositeur Michel Legrand ou Gilbert Doerr, cavalier au palmarès impressionnant. Le traditionnel dîner spectacle aura lieu le samedi 25 novembre. Le théâtre de Cautivo et la compagnie ATAO seront sur la piste transformée en théâtre équestre. « La piste est toujours la même, 60/45, pas de gradins, nous n’avons pas la place. Nous aurons cette année un nouveau système de restauration et comme toujours un coin VIP », explique Daniel Marie. Le meilleur cavalier de ces trois semaines de compétition repartira avec une Mini offerte par le Groupe Berteaux. C’est maintenant une habitude, le Parc des Expositions se met à l’heure équine pendant trois semaines. « C’est une manifestation importante que l’on vient voir en famille. Elle est entièrement gratuite pour les visiteurs et aide au rayonnement de la ville de Dreux bien au-delà du département et de la région. La ville y apporte un soutien logistique mais pas de subvention », confie Jacques Lemare, conseiller municipal en charge du Parc des Expositions. Soixante-douze semi-remorques de sable seront apportés pour la piste et le paddock, deux cent boxes seront installés sur la place du champ de foire pour les chevaux qui restent plusieurs jours, d’autre seront installés sur le parking Saint-Thibault pour ceux qui ne restent que la journée. « C’est une manifestation d’ampleur nationale offerte aux drouais sur trois semaines », conclut l’élu.

A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici