Beaucoup d’animations nouvelles aux 3èmes médiévales d’Épieds

0

L’Agglo des Portes d’Evreux (EPN) prépare activement les 3èmes « Médiévales d’Epieds ». Le programme s’annonce séduisant avec beaucoup d’animations nouvelles pendant les deux jours.

L’an dernier, la manifestation avait accueilli plus de 10 000 visiteurs. « Nos avions prévu d’organiser cette animation tous les deux ans. Devant le succès rencontré l’an dernier pour la seconde édition, Guy Lefrand, président de l’EPN, a décidé que la 3ème édition aurait lieu dès cette année » annonce Alexandra Duhamel, chargée de mission en charge de l’événementiel à l’EPN. Comme l’an dernier, c’est un véritable camp médiéval qui va être construit en une semaine sur la friche communale. Le résultat est spectaculaire et les structures sont réalisées par une vingtaine d’agents de l’Agglo. Ce vaste espace va accueillir un camp militaire, un marché médiéval et trois scènes où des compagnies spécialisées, renouvelées pour partie par rapport à celles de l’an dernier, proposeront des animations et des spectacles médiévaux. Côté spectacles, le programme est particulièrement riche avec le camp Madalas et ses démonstrations de jonglerie, une pièce de théâtre médiéval assurée par la compagnie « Clair-obscur » et, une des nouveautés de cette 3ème édition, les « Chevaliers de la cailletterie », qui proposeront des démonstrations de catapultes et de machines de siège. Toutes les animations seront organisées trois fois dans la journée. Un spectacle équestre de voltige cosaque sera assuré par la troupe « l’Art est cabré » et des scènes de combats dans l’espace dédié complèteront le programme, qui comprend également un spectacle de feu, samedi soir, à 21h. Les enfants ne retrouveront pas l’ours savant qui avait été plébiscité l’an dernier, mais des lévriers Irlandais qui feront leur show et déambuleront dans la fête. « Les visiteurs pourront se restaurer dans les tavernes médiévales ou dans le stand des « Cochonnailles de Jérémie ». L’animation sera assurée par la compagnie « La petite flambe » et ses déambulations musicales. D’importants moyens logistiques et humains seront mis en place par l’EPN pour que la fête soit parfaite. Comme pour les autres éditions, l’entrée sera gratuite. Un apéritif médiéval sera offert à toutes les visiteuses et tous les visiteurs, samedi à 12h30 » ajoute Alexandra Duhamel. L’EPN prépare déjà un autre évènement : le festival de musiques actuelles « ça sonne à la porte », qui se déroulera les 8 et 9 juin prochains à Grossoeuvre, un autre village du territoire communautaire.

M Ta Ville

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici