Le CAARUD aide à la réduction des risques de contamination pour les usagers de drogues

0

Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour les Usagers de Drogues (CAARUD) est installé rue Porte Chartraine à Dreux. On y trouve un accompagnement confidentiel, anonyme et gratuit.

 

Consommer des drogues est un danger pour sa santé mais aussi pour celle des autres via les transmissions du virus VIH et de l’hépatite C. « En limitant les risques, on est arrivé à endiguer une partie de la contamination. En 1995, 40% des usagers de drogue étaient contaminés par le VIH, en 2015 1,2% seulement. Malheureusement, nous n’avons pas d’évolution pour l’hépatite C dont le virus est beaucoup plus résistant à l’air. Une goutte de sang reste contaminante pendant trois semaines, pas le VIH », explique Amélie, animatrice au CAARUD. Les CAARUD sont des structures médico-sociales instaurées dans le cadre de la loi de santé publique pour la réduction des risques de décembre 2005. « Nos règles de fonctionnement sont l’anonymat, le non jugement, le respect, la bienveillance et l’écoute », rappellent Moussa, Juste et Stéphane, des bénévoles de l’association chargés de l’accueil et des maraudes. Le CAARUD est un lieu d’accueil convivial de parole et d’échange. On y trouve du matériel d’injection adapté, des « roules ta paille », des préservatifs, des kits base, de la documentation sur le VIH, les hépatites, les IST (Infections Sexuellement Transmissibles) et des revues d’informations Remaides, ASUD et Transversal. « Nous récupérons les seringues usagées et pour ceux qui le souhaitent nous proposons des DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux), ces petites boites jaunes et rouges dans lesquelles les usagers déposent leurs seringues. Ils nous les rapportent. Nous avons un local adapté pour le traitement de ces déchets  particuliers », indique Amélie. « Nous sommes installés dans les locaux du CSAPA (Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) mais nos missions sont totalement différentes. Nous sommes là pour accompagner les consommateurs de drogue et être à leur écoute, pas de prise en charge de soins ou de sevrage, d’ailleurs pour éviter toute confusion entre les deux structures les jours de permanence du CAARUD, le CSAPA est fermé », précise l’animatrice. « En travaillant avec les usagers, le CAARUD met en place un programme d’échanges de seringues : en pharmacie (guide des pharmacies sur demande), par des maraudes sur le département et par des permanences dans ses locaux et chez des partenaires. « Nous proposons un dépistage par TROD (Test Rapide Orientation Diagnostique), VIH et Hépatite C. 2663 personnes sont suivies pour le VIH en Région Centre-Val de Loire. Nous estimons à 900 les personnes atteintes du VIH mais qui l’ignorent », détaillent les bénévoles. Le CAARUD de Dreux, soutenu par l’association AIDES, est installé dans les locaux du CICAT (Centre d’Information et de Consultation et Addictologie et Toxicomanie) depuis le 4 mai 2017, 4-6 rue Porte Chartraine. Marilyn Roume est l’infirmière chargée de projets au CAARUD Eure-et-Loir.

A.D.-P.

Permanence CAARUD de Dreux, le jeudi de 14 à 16 heures.

CAARUD Eure-et-Loir, 61, place de la République à Mainvilliers. Tel : 06.29.72.34.63. ou 02.37.33.07.48.

Caarud28@aides.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici