La caverne d’Ali Baba de Claudine Messager

0

C’est dans la commune de Sorel-Moussel que Claudine Messager vit et travaille depuis 1992. Beaucoup la connaisse en tant que doreuse sur bois et restauratrice de meubles anciens, mais sa maison renferme aussi bien des trésors.

Claudine Messager a toujours aimé chiner, que ce soit chez les antiquaires ou lors des encombrants, qui sont de vrais terrain de jeux pour elle. C’est à l’âge de vingt-cinq ans qu’elle commença la restauration, notamment grâce à la Société d’Encouragement aux Métiers d’Art. C’est ainsi qu’elle se forma chez un ébéniste, mais aussi chez le tapissier Michel Thoron, installé à Saint-Rémy-sur-Avre encore aujourd’hui et pour la dorure, elle a pu faire à l’époque un stage chez une doreuse de Maulette, qui n’existe plus actuellement. « J’ai beaucoup appris avec eux, j’ai reçu de bonnes bases, c’est l’avantage d’avoir travaillé chez des artisans. Il n’y avait pas d’écoles de dorure à l’époque » explique Claudine Messager. Au début de son activité, elle réalisait principalement de la restauration de miroirs et de tableaux, mais au fil du temps de nombreux objets ont attisé la curiosité de Claudine Messager : « Aujourd’hui, tout ce que je trouve, je le restaure. » Lorsque l’on entre dans sa maison, on y passe un certain temps, il y a tant de choses à voir et à chiner, comme dit si bien la propriétaire. Du vieux, du moderne, que ce soit des meubles, de la vaisselle, de la décoration, de la maroquinerie, il y a de quoi rester quelques heures pour dénicher la perle rare. « Ici, ce n’est pas une foire-à-tout, je ne veux pas que les gens croient que ce sont des babioles, il y  a aussi de très belles pièces. » confie-t-elle. En effet, il y a de tout, pour tous les budgets et pour toutes les générations, de beaux services d’époque, des luminaires, des miroirs, des chaises de métro et bien d’autres. Claudine Messager restaure et fusionne certaines de ses trouvailles pour créer des objets que vous ne trouverez nulle part ailleurs. « On m’apporte souvent des objets, maintenant les gens pensent à moi et me disent qu’avec je pourrais certainement faire quelque chose et c’est souvent le cas » explique-t-elle. Dans sa maison, elle expose aussi les réalisations de sa période papier mâché, avec des bustes d’animaux uniques en leur genre. Bien sûr, Claudine Messager n’ouvre pas sa maison comme on ouvre une boutique, « Je suis obligée d’ouvrir sur rendez-vous car je travaille aussi beaucoup dans mon atelier et je ne peux pas toujours surveiller ce qui se passe en bas. » explique-t-elle. Si vous aussi vous avez envie de dénicher des petits ou grands trésors dans la caverne d’Ali Baba de Claudine, il suffit de la contacter pour venir à sa rencontre, si vous passez devant par hasard, son numéro de téléphone est inscrit sur sa façade. A l’approche des fêtes de fin d’année, vous trouverez certainement des idées cadeaux que vous ne trouverez pas ailleurs.

Claudine Messager

11 rue des Blondeaux

2860 Sorel-Moussel

Tel : 02 37 41 70 76

Mail : claudine.messager@free.fr

C.Didelot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici