Charpont : des travaux pour sécuriser le village

0

A l’occasion de la présentation de ses vœux, Dominique De Vos, maire de Charpont, a détaillé les différents travaux prévus en 2018. Ils porteront sur la sécurisation du village.
La cérémonie des vœux se déroulait, comme à l’accoutumée, dans la salle du musée de la mairie. Un musée rénové et réorganisé l’an dernier avec le concours de Damien Chantrenne, conservateur du musée de Dreux et son équipe. « Le musée était opérationnel pour les journées du patrimoine », indiquait le maire. « En 2018, nous poursuivrons les aménagements liés à la sécurité routière : remplacement de panneaux de signalisation, marquages au sol… en souhaitant qu’ils soient lisibles par tous. La limitation de vitesse est rarement respectée. Il y a trop d’incivilités. » L’aménagement du stade, pour en sécuriser l’accès, coûtera 15.000 €, les travaux de voirie rue de la Libération ont un montant de 6.000€, la sécurisation de la rue du Général de Gaulle par un plateau surélevé, côté Ecluzelles, et des chicanes avec places de stationnement sont évaluées à 12.000€. Des subventions seront demandées au conseil départemental qui étudie aussi le dossier de l’aménagement du carrefour dangereux des routes de Marsauceux, Le Mesnil et Charpont », annonçait le maire. « Notre population est jeune. En attendant les résultats du recensement en cours, on peut faire le bilan de l’année écoulée : cinq bébés sont nés en 2017, et deux naissances sont enregistrées depuis le début de l’année. Deux personnes sont décédées et cinq mariages ont été célébrés. Neuf maisons ont été vendues soit une trentaine de nouveaux habitants. Plusieurs constructions sont en cours ou prévues », détaillait Dominique De Vos avant d’évoquer la disparition, le 12 octobre dernier, de Ginette Bey, la doyenne du village. « Une belle personne, cultivée et érudite, habitante de Charpont depuis près de 50 ans. Elle a fait un geste d’une très grande générosité à l’égard de notre village en léguant sa maison et le terrain attenant à la commune. Du fond du cœur, je la remercie au nom de tous les Charpontais ». La cérémonie des vœux s’est achevée par la mise à l’honneur de trois femmes : Anne Pitot, pour ses 30 ans de travail au service des habitants de Charpont au poste de secrétaire de mairie, Marie-Christine Beauclair, qui a fait valoir ses droits à la retraite après avoir assuré l’entretien des locaux et travaillé au SIRP pendant une trentaine d’années, et Marie-Hélène Réa qui œuvre au sein de l’association La Charpontaise, présidée par Micheline Leloutre, depuis 1987, et à l’ODARPA (Office Drouais d’Action pour les Retraités et les Personnes Agées). Marie-Hélène Réa a reçu la médaille de bronze des mains de Josiane Le Bail-Joly, présidente du comité départemental de la Jeunesse et des sports et de l’engagement associatif. Jean-François Perdoux lui a remis un diplôme et des fleurs.

A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici