Le Château d’Anet au cœur de la Renaissance

0

Plusieurs spécialistes de la Renaissance étaient à Anet le mardi 13 juin. Après plusieurs années de recherches, ils sont venus présenter leurs découvertes sur le Château d’Anet.

Ce groupe de travail a été constitué en 2013 par Marion Boudon-Machuel, professeure à l’université François Rabelais en Histoire de l’art pour la période moderne (XVIe-XVIIIe siècle) et membre du Centre d’études supérieures de la Renaissance. Près de deux cent personnes étaient réunies au Dianetum pour un après-midi consacré au château, Jean de Yturbe, le propriétaire était également présent. « Grâce à eux j’en ai appris beaucoup sur le château, des choses que l’on croyait exacte sur son histoire mais qui ne l’était pas forcément. Ils ont tout étudié, l’architecture, les jardins ou encore les vitraux » raconte Jean de Yturbe. « C’est un travail complexe, il faut réussir à le décrypter et nous tenions à remercier Monsieur de Yturbe, c’était essentiel pour nous de pouvoir accéder au château » explique Marion Boudon-Machuel. Quelques heures de conférence ont donc eu lieu avec des spécialistes de l’architecture, de la sculpture, du vitrail, de l’iconographie, de la gravure, du marbre ou encore des archives. Thierry Crépin-Leblond, conservateur en chef du Musée National de la Renaissance était aussi présent et a d’ailleurs ouvert la conférence « Parfois des choses sont dites si souvent, que l’on croit que c’est vrai, c’est notre travail de retrouver la vérité. Bien-sûr nos recherches vont vers le passé, mais elles permettent aussi de concrétiser des actions dans le présent » explique-t-il. Le groupe de recherche n’a d’ailleurs pas clôturé son travail, puisqu’ils sont sur la réalisation d’un livre sur le Château d’Anet qui devrait paraître d’ici deux à trois ans. Pour conclure ce bel après-midi d’histoire, Jean de Yturbe a invité tout le monde au château pour partager le verre de l’amitié.

C. Didelot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici