Le chœur d’hommes des parachutistes du Centre enregistre son premier CD

0

Le 29 mars dernier, les quarante-deux choristes du chœur d’hommes de l’Union Nationale des parachutistes du Centre étaient réunis à la Chapelle Royale Saint-Louis pour enregistrer leur premier CD.

C’est dans la Chapelle Royale de Dreux, aimablement mise à disposition par la Fondation Saint-Louis, que le chœur d’hommes des parachutistes du Centre a choisi d’enregistrer son premier CD, sous la direction de son chef Gérard Eiselé, professeur et directeur de l’école de musique de la Loupe. « Le chœur d’hommes compte plus d’une quarantaine de choristes de Dreux, Chartres, Orléans, Blois, Versailles et Paris. Avec cet enregistrement, nous espérons susciter des envies et accueillir de nouveaux membres », indiquait Gérard Palais, président de l’Union Nationale des Parachutistes Dreux. Le CD compte 22 chants dont le déroulement de la messe parachutiste, des chants religieux, des chants militaires, des chants anciens, qui n’ont pas été chantés depuis longtemps avec une nouvelle adaptation, et des chants nouveaux. Réalisé par France Production, l’ouvrage intitulé Hommage à nos soldats sera accompagné d’un livret écrit par Thierry Bouzard, docteur en histoire spécialisé dans la recherche des chants militaires. « Il existe environ quatre cents chants militaires, dont une centaine attribuée aux parachutistes, une centaine à la Légion et les autres aux différents corps d’armées et écoles militaires comme Saint-Cyr, L’EMIA (Ecole Militaire Interarme) ou l’ENSOA (Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active). C’est un véritable patrimoine national à entretenir. Nous ne souhaitons pas les laisser dans l’oubli », explique Gérard Eiselé. « Un para marche et chante. C’est une constante chez nous, on chante beaucoup à toutes occasions comme au congrès annuel qui réunit des milliers de paras » précise-t-il. Editeur professionnel, ingénieurs du son, musiciens, le chœur était accompagné par un organiste drouais sur le célèbre Cavaillé-Coll fraîchement restauré de la Chapelle Royale et Gilles Allard, professeur de trompette et clairon. Toutes les conditions étaient réunies pour faire de ce premier essai un coup de maître. « Le but de ce CD est de promouvoir les chœurs d’hommes au niveau national. Il représente un événement dans le domaine des chants militaires », poursuit le chef de chœur. « Hommage à nos soldats sera diffusé au niveau national avec notre devise Para un jour Para toujours. Chez nous, pas de différence d’âge ni de classe sociale. C’est un rite initiatique dans un cadre militaire », conclut le président.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici