Dreux : Un coup de neuf pour le marché couvert !

0

Le marché couvert a fêté ses 17 ans le 4 mai dernier, pour l’occasion la mairie de Dreux a jugé judicieux de lui faire une remise en beauté.

En 2001, il avait fallu seulement sept mois de travaux pour que le marché couvert ouvre ses portes, un vrai record. A l’époque, le côté esthétique, fonctionnel et la convivialité étaient les principaux objectifs de la municipalité à la création de ce lieu de vie, aujourd’hui incontournable pour les drouais et les habitants de l’agglomération. En quelques chiffres, le marché couvert représente huit tonnes de cuivre, 66m² de charpente, 29 278 carreaux de carrelage et plus de six cents lames de bois sur les extérieurs qui sont en plein démontage depuis quelques semaines. En effet, il était temps d’effectuer des travaux de rénovation sur cet équipement, dont l’ossature extérieure subit les aléas du temps. Ces nombreuses lames de bois exotique sont aujourd’hui entre les mains de Stéphane Goupy et de ses salariés dans son entreprise de peinture à Dreux. Les travaux ont commencé début avril, avec une première étape plutôt fastidieuse, celle de retirer toutes les lames, une par une, tout en les numérotant selon leur emplacement, pour faciliter leur retour sur le bâtiment d’ici quelques semaines. Une fois dans les locaux de Stéphane Goupy, les lames sont lessivées, rincées, séchées, poncées et pour finir, recouverte de deux couches d’huiles spéciales pour bois exotique. Une huile qui leur redonnera leur éclat d’antan et qui a la faculté de les protéger des rayons UV. Le bois aura une meilleure résistance qu’auparavant aux intempéries, à l’usure du temps et ne s’écaillera pas dans les années à venir. Stéphane Goupy conseille tout de même un traitement, au minimum tous les dix ans, par précaution. L’objectif, aujourd’hui, est de terminer les travaux d’ici le 14 juillet, afin d’avoir un marché couvert flambant neuf pour le passage tant attendu du Tour de France. Cependant, cela ne changera rien aux horaires d’ouverture du marché, même lorsque l’entreprise de peinture viendra traiter les parties fixes de celui-ci. « On s’adaptera aux jours de fermeture du marché » explique Stéphane Goupy. Les habitués du marché auront donc bientôt le plaisir de redécouvrir l’équipement qu’ils ont découvert il y a dix-sept ans, tout cela pour un coût de 50 000€.

Charlyne Didelot

Jours d’ouverture :
Lundi, Mercredi, Vendredi, Samedi et Dimanche de 7h30 à 13h30

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici