Dreux : division au sein de la majorité sur le budget 2019

0

La soirée du vote du budget de la Ville de Dreux, jeudi 20 décembre 2018, a été émaillée par des événements exceptionnels.

Pour la première fois, des conseillers de la majorité ont voté contre le budget de leur maire. Il s’agit de Florence Archambaudière-Le Parc, chargée des foires, marchés, du commerce et de l’artisanat. L’élue a rendu ses délégations au maire qui s’est dit ne pas être surpris par sa décision. Florence Archambaudière-Le Parc a voté contre le budget 2019 à cause du projet de l’Usine à Loisirs qui, selon elle, sera nuisible à l’activité du cœur de la cité durocasse. Contre le même projet, Stéphane Le Barbey, conseiller municipal de la majorité a souligné : « Je trouve le projet de l’Usine à Loisirs farfelu dans une ville qui a un taux de chômage des jeunes de 23%. » L’opposition de droite, comme de gauche, a voté contre le budget communal 2019. Tayeb Touazi, opposant et représentant de la liste Dreux, une vraie ambition, a déclaré : « Le centre-ville se meurt et la population se paupérise de plus en plus. » Le radical Christian Mager-Maury, quant à lui, a lancé que « la Ville a d’abord besoin de voirie et de trottoirs ». La décision la plus spectaculaire est l’abstention de Michaële de la Giroday, première adjointe au maire de Dreux, au sujet de la dernière délibération sur le fonds de soutien destiné initialement à la SEMCADD, chargée de gérer le site de la Radio. 2 millions d’euros étaient attribués par la Ville pour soutenir ce parc d’activités important pour l’agglomération mais le maire a proposé un amendement pour réorienter cette aide vers d’autres projets. Gérard Hamel a préféré redistribuer cette somme pour l’acquisition de l’immeuble de Pôle Emploi et la construction du parking silo sur le Pôle Gare ainsi que sur l’Odyssée en centre-ville. « Mon abstention ne signifie pas que je quitte le navire pour autant. » Ces événements imprévus, lors de ce vote, montrent les divisons qui traversent la majorité municipale drouaise en cette fin de mandat de Gérard Hamel.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici