Entretiens de l’Excellence : la preuve par Dreux

0

Près de deux cent cinquante collégiens participent aux Entretiens de l’Excellence. Une occasion exceptionnelle de se faire un premier réseau d’appui pour un avenir professionnel plus serein.

C’est une action innovante et d’envergure destinée aux collégiens. Les entretiens de l’Excellence sont organisés le samedi 12 janvier au lycée Rotrou, de 9 à 13h. « Cette action a été créée, il y a 10 ans, via une association parisienne Les Entretiens de l’Excellence à partir du constat qu’il existait une inégalité de fait entre les élèves, concernant l’accès à l’information relative aux filières professionnelles de l’excellence. Elle a pour but de mettre en présence des professionnels de ces filières avec des collégiens. Jusqu’à aujourd’hui, ce type d’action n’avait lieu que dans des villes de plus de 100.000 habitants. C’est la première fois que nous sommes sur une zone de 45.000 habitants qui comprend Dreux, Vernouillet et Châteauneuf-en-Thymerais » », explique Wassim Kamel, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux. Le lycée Rotrou est la plateforme partenariale d’accueil de cette opération à Dreux. Les proviseurs des lycées Rotrou et Branly, les principaux de collèges ainsi que des représentants de l’inspection académique ont participé à cette action. Dans les collèges participants (Marcel Pagnol, Nicolas Robert de Vernouillet ; Louis Armand, Taugourdeau et Pierre et Marie Curie de Dreux ; et La Pajotterie de Châteauneuf-en-Thymerais), les élèves ont été identifiés et les thématiques professionnelles arrêtées dans les domaines des cosmétiques, du médicament, des métiers du spectacle, du sport, de l’automobile, du design, de l’architecture, des nouvelles technologies, de la haute fonction publique mais aussi, les métiers des forces de sécurité, de la justice, de la santé et des animaux. Trente professionnels seront présents. Des locaux, comme Elika Gakou, Léa Troulard et Thierry Méranger pour les métiers du spectacle ; l’architecte Philippe Giroux ; le sous-préfet de Dreux et l’inspecteur d’académie pour la haute fonction publique ; Hélène Denéchère, Alexandre Paquier et Richard de Pauw pour les métiers des forces de sécurité ; Rémi Coutin pour la justice et les docteurs Pascal Papillon, Christian Simon et Emmanuelle Blanchard pour la santé. Il y aura aussi des professionnels d’autres horizons comme Agnès Brissiaud, directrice au sein du groupe LVMH, Yann Schneller, avocat au barreau de Paris, Erwan Kezzar, co-fondateur de Simplon.co (formation de programmeurs-entrepreneurs), Medhi Famibelle, ingénieur consultant senior chez Orange, Jean-Michel Djian, réalisateur- documentariste, Didier Le Bret, diplomate, ou le patron de Peugeot Europe Jérôme Gautier amenés par l’association Les Entretiens de l’Excellence. Mazarine Pingeot, écrivain et Léa Mysius, cinéaste, seront les marraines de l’évènement. Pour Wassim Kamel, ce rendez-vous n’est pas un salon de l’orientation mais un moment où l’on permet aux collégiens de découvrir que les métiers de l’excellence leur sont accessibles. « Il faut qu’ils puissent les envisager. C’est aussi l’occasion de leur donner du réseau. Après chaque atelier, chaque intervenant leur dit : voici mon numéro, voilà mon adresse mail et si un jour dans les années à venir vous avez une question, ou besoin d’un appui, vous pouvez m’appeler. Je vous guiderais. Grâce à mon expérience dans le mentorat, depuis 25 ans, je constate aujourd’hui que la compétence ne suffit plus, ni les diplômes et qu’il est nécessaire de disposer au plus tôt d’une bonne information et d’un réseau d’appui pour réussir tout parcours professionnel. Notre ambition, par cette action, est de sortir notre jeunesse qu’elle soit rurale ou urbaine de la « zone blanche ». Et de lui offrir un premier réseau pour appuyer son avenir professionnel », assure Wassim Kamel.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici