Le Festival se penche sur les dangers climatiques immédiats

0

La treizième édition du festival Ecofilm de Vernouillet poursuit son objectif d’éveil des consciences sur les questions liées à l’environnement et au développement durable.

Cette année, les organisateurs du festival Ecofilm de Vernouillet ouvrent leur festival engagé par la projection du film L’ère de lHomme, lundi 22 janvier, aux élèves de seconde du lycée Maurice Viollette. Le lendemain sera le tour du film Le Signal, les sentinelles du Climat pour le grand public. Un immeuble du bord de mer, construit en plein boom des Trente Glorieuses dans la petite station balnéaire de Soulac-sur-Mer, en Aquitaine, menace de s’effondrer, rongé par l’océan. À sa construction en 1967, deux cents mètres séparent l’immeuble de l’océan ; aujourd’hui il n’en reste plus que seize ! Sous le seuil des vingt mètres, les constructions sont menacées d’expulsion… Et en effet, le 24 janvier 2014, les copropriétaires du Signal apprennent par lettre recommandée qu’ils devront avoir quitté les lieux le 29 janvier 2014… Ce lieu, emblème d’une époque insouciante, avec ses 78 appartements, est le point de départ d’une réflexion sur les conséquences multiples du changement climatique. Aux quatre coins de la France, sur un récit de Julian Bugier, journaliste à France 2, des rencontres ont eu lieu avec des personnes qui subissent déjà les effets de l’augmentation globale des températures. À travers leurs témoignages, se dessine un constat : les Français sont d’ores-et-déjà exposés à des dangers immédiats. Que faire face à la multiplication des catastrophes naturelles ? Comment retrouver un meilleur équilibre avec la nature ?

La séance, tout public, est gratuite. Elle aura lieu le 23 janvier à l’Agora. Le documentaire de Pierre-François Glaymann date de 2015. La projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur.

 

 

Le programme d’Ecofilm :

L’ère de lHomme.

Documentaire de Dimitri Grimblat, France, 2015, 72 minutes en couleur. Public : 2ndes lycée Maurice Viollette (lundi 22 janvier 2018 après-midi).

Terres nucléaires, une histoire du plutonium.

Documentaire de Kenichi Watanabe, France, 2015, 83 minutes en couleur. Public : Terminales lycée Maurice Viollette (mardi 23 janvier 2018 après-midi).

Éteins la lumière.

Documentaire de Marine Belmonte (IFFCAM), France, 2016, 12’15 en couleur. Public : 4e collège Nicolas Robert (jeudi 1er février 2018 matin) et maison de retraite (Épinal, le mercredi 24 janvier à 15 heures + Jardins d’Automne, le mercredi 31 janvier à 16 heures)

Abeilles, le maillon fort.

Documentaire d’Alexis Coudray (IFFCAM), France, 2016, 13’30 en couleur. Public : 6e collège Nicolas Robert (jeudi 1er février 2018, après-midi) + éco-délégués du collège Marcel Pagnol (lundi 29 janvier 11h15) + Maison de retraite.

Le poisson qui se mordait la queue.

Documentaire de Victor Jullien, France, 2017, 23 minutes en couleur. Public : 5e collège Nicolas Robert (lundi 29 janvier 2018 journée).

L’éveil de la permaculture.

Documentaire d’Adrien Bellay, France, 2016, 82 minutes en couleur. Public : 3e collège Nicolas Robert (vendredi 2 février 2018 journée).

Avril et le monde truqué.

Film d’animation de Franck Ekinci et Christian Desmares, France, 2015, 101 minutes, en couleur, d’après l’œuvre de Jacques Tardi. Public : classes écoles élémentaires, à L’Agora.

Le festival Ecofilm de Vernouillet se déroulera du 22 janvier au 2 février avec des séances scolaires et une séance tout public, mardi 23 janvier à 19 h 30 à l’Agora.

Renseignements au 02 37 62 80 79

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici