Les Flambarts ont scintillé dans les rues de Dreux

0

Une nouvelle édition des Flambarts a eu lieu le week-end du 7 au 9 décembre à Dreux. Quelques jours sous le signe de la lumière et de la fête, pour petits et grands.

La chaleur n’était pas vraiment au rendez-vous pendant ces journées de festivités, mais les plus courageux ont tout de même affronté le froid et la pluie pour y assister. Tout a commencé le vendredi soir avec la traditionnelle régate des Flambarts toujours très appréciée des enfants, nombreux à faire flotter leurs bateaux sur la Blaise. Le lendemain, rendez-vous en centre-ville pour le charivari, la parade des importants et les enfants qui représentent les communes de l’Agglo du Pays de Dreux. La journée se termine alors en spectacle et en lumière, tout d’abord avec un funambule, qui sous un vent assez prononcé, a traversé à plusieurs mètres de hauteur, une partie de la Place du Marché Couvert, pour rejoindre l’Ar[t]senal. Une performance impressionnante, suivie du feu d’artifice, tiré de la Chapelle Royale. Un magnifique spectacle de lumière que beaucoup ont pu admirer de la Place Mésirard. Le dimanche, le départ de la Grande Drouaise avait lieu à la Gare de Dreux, pour rejoindre le Beffroi. Un défilé tout en musique, en danse, en costumes avec de nombreuses associations participantes, que la pluie n’a pas effrayé pour autant. Louxor et son horloge magique, les Diabolos et leurs danses endiablées, les maisons de quartiers, la ville de Vernouillet, les majorettes et beaucoup d’autres ont mis une belle ambiance de fête dans les rues de Dreux. Sans oublier les chants des trois poupées géantes, tellement impressionnantes face au Beffroi, qui de son côté a ouvert ses portes aux lanceurs de boules de coco. C’est l’heure de l’Aguilanneuf et comme le veut la tradition drouaise, seize mille boules de coco, qui symbolisent le gui, ont été lancées des fenêtres du Beffroi, par les élus de la Ville. Des petites douceurs tombées du ciel, un peu comme à l’église Saint-Pierre, où les membres de l’association Bible en Eure-et-Loir offraient des petits gâteaux faits maison, aussi délicieux les uns que les autres. Les boules de coco ont toutes été ramassées, la musique est enclenchée et la piste de danse ouverte, pour clôturer ce week-end des Flambarts.

Charlyne Didelot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici