Franck Capillery et Anny Duperey au Cercle Laïque le 26 novembre

0

Depuis 20 ans, Franck Capillery se mobilise pour l’AFM (Association Française contre les Myopathies) et pour le Téléthon. Cette année, son invitée est Anny Duperey. Ensemble, ils parleront de son livre Le rêve de ma mère mais aussi de la maladie et des progrès de la recherche.

Elle est l’une des comédiennes préférées des Français. Lui, jouit également d’une belle place au hit-parade des comédiens appréciés des téléspectateurs et amateurs de théâtre. Anny Duperey et Franck Capillery animeront, ensemble, ce dimanche après-midi destiné à récolter des fonds pour le Téléthon. Ils proposeront des lectures du dernier ouvrage de la comédienne Le rêve de ma mère, et les deux comédiens complices partiront, c’est sûr, vers des duos d’improvisation à la hauteur de leurs talents. « Nous parlerons aussi des avancées faites par la recherche : où en est-on face à la maladie ? Tout ce qui a été fait pour que nos enfants, atteints par des myopathies, vivent plus longtemps. Il y a des malades atteints de la myopathie de Duchêne qui sont âgés de plus de 50 ans », constate Franck Capillery qui abordera les progrès réalisés dans la conception des fauteuils électriques pour l’autonomie des enfants. « Un fauteuil coûte entre 10.000 € et 46.000 € financés par la mutuelle, la maison du handicap, le département et parfois des voisins, amis ou l’employeur des parents. L’AFM finance le reste, soit sous forme de prêt à 0%, soit par le biais d’une avance personnelle octroyée par la commission d’attribution de l’aide individuelle dont je fais partie». Cette commission finance aussi les centres pluridisciplinaires dans certains hôpitaux. « On a réussi cette prouesse de faire en sorte qu’en Corse, une petite centaine de malades n’ait plus à venir sur le continent pour consulter cardiologue, pneumologue, neurologue et médecin généraliste. Grâce aux subventions de l’AFM, les médecins se déplacent dans les services pluridisciplinaires des hôpitaux de Bastia et Ajaccio. Désormais, il y a des services pluridisciplinaires dans presque tous les hôpitaux », explique le comédien. L’AFM fêtera l’an prochain ses 60 ans, l’association compte de nombreux bénévoles qui se battent, chaque année, pour récolter des fonds pour financer la recherche et venir en aide aux malades et leurs familles. Depuis 20 ans, Franck Capillery s’engage et met sa popularité au service de la bonne cause et en souvenir de Jonathan, son fils atteint de myopathie, disparu trop tôt.

A.D.-P.

Le dimanche 26 novembre au Cercle Laïque à 17 heures. Entrée gratuite, une boîte est mise à la disposition du public pour les dons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici