La hausse de la taxe d’habitation validée

0

Le conseil communautaire, qui s’est réuni à Tremblay-les-Villages le 9 avril, a voté la hausse de 1 point de la taxe d’habitation, cela se traduit par une hausse de 10% sur la feuille d’impôts des contribuables.

« Il y a un enjeu dans ce mandat et il concerne l’attractivité et la compétitivité du territoire pour favoriser la création d’entreprises et de l’emploi. Cela se décline en quatre priorités : soutenir et accompagner le développement économique endogène et exogène, développer les transports collectifs et l’intermodalité, développer l’activité touristique et l’offre de loisirs et enfin apporter le très haut débit à tous les habitants », souligne Gérard Hamel, président de l’Agglo du Pays de Dreux, qui a passé en revue le budget complet de l’année 2018. Les dépenses de fonctionnement montent à 106 617 196 € alors que les dépenses d’investissement affichent 37 293 989 € : « Ainsi, le budget principal se monte à 49 616 016 € dont 25 169 968 € d’attribution de compensation reversée aux communes. J’espère qu’il n’y a pas d’ambiguïté car le reversement aux communes constitue un peu plus de la moitié de nos dépenses de fonctionnement. Je rappelle que le budget principal de fonctionnement regroupe les dépenses de la médiathèque, le conservatoire, les services techniques, l’enfance-jeunesse-famille-sport et l’aménagement du territoire. » Gérard Hamel a rappelé que le développement économique coûte un peu plus de 14 millions d’euros (13,19% du budget principal). Le centre de tri et le traitement des déchets coûtent plus de 23 millions d’euros (près de 22% du budget). La section transport, quant à elle, coûte près de 10 millions d’euros (9,26%). Les dépenses de fonctionnement de l’Atelier à spectacle sont de l’ordre de 1,4 million d’euros (1,32%) et l’Office de Tourisme 474 311 € (0,44%), le budget de l’assainissement collectif atteint 7 545 849 € (7,08%), l’eau dépasse les 206 000 € (0,19%) alors que celui de l’assainissement non collectif atteint 304 568 € (0,29%). Le président de l’agglomération drouaise a, ensuite, détaillé les dépenses d’investissement pour l’année 2018 : « Nous avons consacré plus de 12 millions de dépenses au développement économique (32,21%) sur un total de plus de 37 millions d’euros. Nous investissons ainsi pour dynamiser les ZAC de notre agglomération. Un élément concerne le budget intermodal., c’est celui du parc de stationnement qui entre pour 3,3 millions d’euros dans ce budget. Les investissements dans le centre de tri et le traitement des déchets dépassent les 3,74 millions d’euros (10,05%). Nous sommes en train de finir les investissements sur nos réseaux d’assainissement. Nous allons réaliser encore un investissement de plus de 9,6 millions d’euros sur 2018. » Pour financer les investissements et le fonctionnement de l’agglomération en 2018, Gérard Hamel a trouvé des recettes à hauteur de 15 898 523 € dans la fiscalité des ménages, le versement transport (5 950 000 €), la fiscalité économique devrait rapporter 15 763 078 €, la taxe de séjour (120 000 €) et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (15 054 044 €). « La décision d’augmenter la taxe d’habitation d’un point produira une ressource de 1,2 millions d’euros dès 2018. Cette mesure a un faible impact pour le contribuable compte tenu des réformes en cours. » Cette mesure a été votée par 80% des élus communautaires.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici