Houdan : la Boucherie des Arts est ouverte !

0

Le jeudi 10 mai, un nouveau commerce a ouvert ses portes dans la commune de Houdan. Il s’agit de la boucherie, charcuterie, traiteur de Loïc Pioche, installée rue de Paris.

Difficile de manquer cette nouvelle enseigne avec ses grandes baies vitrées, qui permettent d’admirer l’ensemble de la boutique. C’est au 65 rue de Paris que se trouve le commerce, dans le bâtiment qui fut un temps l’ancienne mairie de Houdan, puis un centre de l’administration fiscale, pour être laissé à l’abandon pendant plusieurs années avant d’être entièrement remis en état. Ce projet, baptisé « La Cour des Arts », accueille à l’étage des logements et au rez-de-chaussée des commerçants, dont Loïc Pioche. Boucher de père en fils, il a appris le métier en Normandie et a travaillé chez plusieurs patrons jusqu’en 1997, où il démarre sa première affaire à Neauphle-le-Château avant de la vendre en 2015. Loïc Pioche travaillera alors pendant un peu plus de deux ans en remplacements de patrons, avant d’être contacté par un promoteur pour le local de Houdan. « C’est une ville que j’apprécie et qui se développe » dit-il. Après trois mois de travaux dans le local de 130 m², avec l’entreprise Opium Architecture, spécialisée dans l’aménagement de boucheries, charcuteries et fromageries, Loïc Pioche a accueilli avec plaisir ses clients houdanais. A l’intérieur, on retrouve, au mur, le blason de la commune et la célèbre poule de Houdan. « Je travaille avec un éleveur de poules de Houdan, en Bretagne, mais par la suite avec la Confrérie Gastronomique de la Poule et du Pâté de Houdan, nous aimerions relancer un élevage ici » raconte Loïc Pioche. En attendant, il proposera de nombreux produits dans sa boutique, provenant de différents éleveurs français : de Excideuil en Dordogne, de Bellac ou encore Saint-Céré dans le Lot, avec les races Limousine, Salers et Aubrac. A la Boucherie des Arts, il y a du veau, du bœuf, de l’agneau, du cochon, de la volaille, mais aussi de la charcuterie d’Auvergne de la Maison Laborie, du jambon d’Italie, d’Auvergne et Basque. Un espace rôtisserie est proposé, ainsi qu’un service traiteur avec des produits maison et des conserves de l’entreprise Couronne de Dijon, à Saint-Brice-sous-Forêt dans le Val-d’Oise. Un charcutier à l’ancienne travaille aussi à la boucherie et propose du boudin noir et du pâté. Il est simple de voir les produits et le travail réalisé à l’intérieur de la boutique puisque le côté cuisine, lui aussi, est visible des passants. Une envie de Loïc Pioche de montrer leur savoir-faire. « Si cela s’appelle Boucherie des Arts, c’est parce que nous sommes dans la Cour des Arts mais aussi parce que dans art, il y a artiste et artisan » raconte-t-il. Afin de se présenter lui et son équipe, Loïc Pioche organise une journée d’inauguration, le samedi 16 juin, avec l’installation d’une plancha dans la rue et la dégustation du jambon blanc Le Prince de Paris, de la société Doumbéa.

Charlyne Didelot

Boucherie des Arts
65-67 rue de Paris
78550 Houdan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici