Houdan : des cadeaux de l’Epiphanie pour commencer l’année

0

Après les cadeaux de Noël et les étrennes de la Saint-Sylvestre, la saison des cadeaux se poursuivra avec les précieuses fèves de la galette des rois pour fêter l’Epiphanie.

On ne se lasse jamais de recevoir des cadeaux. Les fêtes de fin d’année sont des périodes pleines de magie et de surprises mais qu’en est-il des premiers jours de l’année nouvelle ? Trois commerçants de Houdan se sont associés pour prolonger le plaisir d’offrir et de recevoir des cadeaux dans leurs galettes des rois à la frangipane, à la pomme, framboise, au chocolat ou dans la brioche couronnée de fruits confits à déguster dès le 1er janvier. Dans leurs boutiques de Houdan et Bû, Béatrice et François Métais ont eu l’idée de proposer une série collector de sept fèves de la Confrérie gastronomique de la poule et du pâté de Houdan ainsi que des fèves surprises désignant un cadeau offert par leurs partenaires. Galettes frangipane, baguettes tradition de la boulangerie Métais mais aussi une bonne bouteille de vin de Bordeaux offerte par Didier Viot, de la cave Saint-Matthieu, ou une belle tranche de pâté de Houdan offerte par Loïc Pioche, patron de la boucherie des Arts, régaleront les amateurs. En attendant la fête des rois, il est encore temps de composer le menu des réveillons et de terminer les cadeaux. « Nous disposons d’une centaine de sortes de rhums, dont du rhum arrangé, à déguster avec modération ou à déposer au pied du sapin, tout comme plus de cent trente variétés de whiskies et du Champagne », confie Didier Viot. Derrière son comptoir, Béatrice Métais, installée à Houdan depuis 20 ans et à Bû depuis cinq ans, précise qu’après les délicieuses bûches de Noël, la spécialité maison, le Houdanais fait merveille sur les tables de la Saint-Sylvestre. A deux pas de là, Loïc Pioche se fait fort de combler les palais les plus fins avec son pâté de Houdan qui a obtenu un premier prix tout comme sa viande de premier choix issue de bêtes de race limousine ou encore avec son caviar français à déguster sans modération.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici