L’Agglomération s’engage sur la gare et les ordures ménagères

0

Il y avait de nombreuses délibérations à l’ordre du jour du conseil communautaire, du lundi 10 décembre, qui s’est tenu à l’espace Clairet de Luray. Deux d’entre elles engagent l’agglomération sur le long terme.

La séance a commencé par la mise en place d’une commission de contrôle des finances, souhaitée par plusieurs élus communautaires. La commission comprendra 87 membres : le président, les membres du bureau et les élus qui ont une délégation. Elle a vu le jour, lundi 17 décembre à 18 heures. Les conseillers se sont ensuite penchés sur la rénovation du bâtiment voyageurs de la gare de Dreux. « Sous maîtrise d’ouvrage ferroviaire, la rénovation de la gare est évaluée à 490.000 € HT. Les travaux seront financés par la Ville de Dreux (20%), la région Centre-Val de Loire (40%) et l’Agglo du Pays de Dreux (20%), soit 98.000 € HT, en complément du financement de 20% apporté par la SNCF. Des études et travaux qui pourraient être programmés pour 2019-2020 », expliquait Gérard Hamel, président de l’Agglomération, précisant que « même si les travaux bénéficient à la SNCF, elle souligne que si nous ne les finançons pas la gare ne sera pas rénovée. » Olivier Marleix a rappelé sa « déception à propos du parking de Marchezais. L’agglomération n’avait pas fait le choix, à l’époque, d’apporter des financements qui auraient évité de rendre ce parking payant ». Denis Cheron, maire de Montreuil, estime, quant à lui, que cet argent aurait pu servir à autre chose. Le projet de convention avec la SNCF a été adopté.

Autre délibération importante, l’approbation de la signature d’une convention entre l’agglomération et le SITREVA (Syndicat Intercommunal pour le traitement et la valorisation des déchets). Depuis 2010, l’Agglomération a confié sa compétence transfert-transport et incinération de ses déchets ménagers au Syndicat des Ordures Ménagères d’Eure-et-Loir (SOMEL). Les déchets ménagers sont incinérés dans l’usine d’Orsiane, via une convention ente Chartres Métropole et le SOMEL. La convention, arrivant à échéance le 31 décembre 2018, l’Agglomération s’est orientée vers une convention avec le SITREVA composé de la communauté d’agglomération Rambouillet Territoires, Communauté de communes des Portes Euréliennes, SITCOM de la région d’Auneau et la communauté de communes du Grand Châteaudun. La majorité du tri des emballages du SITREVA est réalisée dans un centre de tri situé à Rambouillet et une usine d’incinération à Ouarville jusqu’au 31 janvier 2020. Les emballages du secteur de Châteaudun sont traités au centre Natriel de Dreux, par convention arrivant à échéance au 31 décembre 2018. A l’échéance de la délégation de service public, la SITREVA envisage de ne pas conserver son centre de tri et de confier l’ensemble de ses emballages à Natriel. « C’est une perspective d’avenir pour notre centre de tri. Nous n’aurions pas pu assurer les charges financières et les lourds investissements à réaliser pour le mettre aux normes. Je rappelle qu’il a la capacité de traiter 24.000 tonnes et que l’agglomération en produit 6.500 », expliquait Dominique Marie, vice-président en charge des déchets.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici