L’histoire du chocolat

0

Le chocolat, noir pour les amateurs, au lait pour les gourmands, est une douceur addictive pour les petits et les grands. Il se déguste toute l’année avec ses temps forts à Noël et à Pâques.

Le chocolat est un aliment plus ou moins sucré produit à partir de la fève de cacao. Avant de régaler nos papilles, elle est récoltée, fermentée, torréfiée, broyée jusqu’à former une pâte de cacao liquide dont on extrait la matière grasse appelée beurre de cacao. Le chocolat est constitué du mélange, dans des proportions variables, de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre, on y ajoute éventuellement des épices, cannelle, vanille, ou des matières grasses végétales. Autrefois consommé sous forme de boisson épicée au Mexique et en Amérique centrale, il est désormais apprécié sous forme solide ou liquide et entre dans la composition de nombreux desserts, pâtisseries, glaces et dans les confiseries comme les chocolats de Noël ou sous diverses formes comme les œufs, poules et autres lapins et cloches à l’occasion des fêtes de Pâques. Jusqu’au XVIème siècle, le cacaoyer, originaire d’Amérique, était inconnu partout ailleurs dans le monde.

Le chocolat fait son entrée à la cour d’Espagne en 1519, puis en France en 1528. Il est alors servi sous forme de boisson adoucie de vanille et de miel. On y ajoutera plus tard du sucre, du lait et de la vanille pour en adoucir le goût et remplacer le piment qui faisait le délice des indiens. Les reines de France, Anne d’Autriche et Marie-Thérèse d’Autriche, infantes d’Espagne, font entrer le chocolat à la cour de Versailles. Les premières fabriques de chocolat apparaissent en Europe au début du XIXème siècle et deviennent ce que l’on a appelé l’industrie chocolatière avec des grands noms comme Cailler, Suchard et Kohler en Suisse. La première chocolaterie en France est fondée en 1814 par Jules Pares. En 1821, l’Anglais Cadbury produit le premier chocolat noir à croquer. En 1828, Coenraad Johannes van Houten réalise la première poudre de cacao. En 1830, Kohler invente le chocolat aux noisettes. La tablette de chocolat apparaît en 1836, créée par Meunier. Neslé et Lindt apporteront leurs pierres à l’édifice pour rendre le chocolat plus fondant. Tobler lancera sa barre triangulaire en 1899 et Suchard commercialise Milka à la même époque. C’est le début des barres chocolatées. Après avoir traversé les siècles et subi bien des transformations, le chocolat reste une source de plaisirs et de saveurs savamment mis en valeur par les chocolatiers. Il séduit les puristes amateurs de chocolat noir, tout comme les amoureux du chocolat au lait ou du chocolat blanc. Petits ou grands, hommes ou femmes, chacun y trouve son compte. Le chocolat est bon pour la santé et recommandé par les médecins pour son effet anti-fatigue et anti-déprime. Alors, n’hésitez plus à craquer pour un carré de chocolat noir, c’est bon pour le moral et pour le corps en général.

A.D-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici