L’intelligence artificielle au centre des débats de l’AVERN

0
Germaine Fraudin

L’Association Vie Environnement Respect Nature (AVERN) repose ses activités sur des fondements écologiques et philosophiques. Après les semences et les liens entre les animaux, les végétaux et les humains, l’association se penche sur l’intelligence artificielle.

Réunis en assemblée générale, la semaine dernière, les membres de l’association, présidée par Germaine Fraudin, ont fait le point sur leurs activités. L’association compte 412 adhérents. « Nous avons gagné 41 nouveaux venus par rapport à 2016 », constatait la présidente. Cette année, l’AVERN a proposé 4 films avec débats, 4 conférences, 3 sorties nature, 3 ateliers, 4 interventions scolaires, 2 journées de salon et 5 représentations officielles. « Toutes les interactions du monde vivant sont maintenant prouvées scientifiquement. Qu’en sera-t-il de l’intelligence dite artificielle ? interrogeait Germaine Fraudin. C’est ce que nous tenterons d’explorer en 2018 », annonçait-elle. Cette dernière s’est posée la question de l’attractivité des manifestations organisées et de la diversité des publics qui fréquentent l’association. Un public différent des autres années, moins motivé, mais plus de familles avec des jeunes enfants ! Des questions à méditer selon la présidente. Au niveau national, l’AVERN se réjouit de la nomination de Nicolas Hulot au poste de ministre de la transition écologique et solidaire. « Un militant de longue date confronté aux dures réalités politiques nationales et européennes. Il a dû annoncer que cette transition ne se ferait pas dans les délais prévus », regrettait Germaine Fraudin, avant d’évoquer les émissions de CO2 dans l’atmosphère et l’espoir qu’apporte cette première mini usine à émissions négatives, implantée en Islande. « Elle aspire l’air ambiant et elle retire 90% ou 95% du dioxyde de carbone. La chaleur nécessaire vient des volcans. Une telle usine pourrait s’installer en France ». La question du glyphosate, pas encore réglée, et les grands travaux d’infrastructures de transports, dont l’autoroute A 154, ont aussi été évoqués. « Emmanuel Macron a annoncé leur ralentissement et lancé les assises de la mobilité, rappelant la commission Mobilité 21, qui, en 2013, avait repoussé à bien plus tard l’ensemble de l’aménagement de la RN 154 et retenu seulement le contournement de Saint-Rémy-sur-Avre qui serait réalisé, si on avait écouté cette commission. On sera fixé en janvier 2018 », rappelait la présidente. L’année 2018 s’annonce riche en événements. Le prochain rendez-vous aura lieu le 6 décembre 2017 à 19h30 au lycée Rotrou. Frédéric Menez, écologue écrivain, animera une conférence intitulée Mieux manger et faire mieux vivre les paysans. Le 15 décembre, soirée sur les vaccins avec le professeur Romain Gherardi, directeur de l’unité INSERM U955 E10 de l’université de Paris. Le 2 février, conférence de Jean Jouzel, expert du Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de 2002 à 2015 et Prix Nobel de la paix en 2007. Il parlera des forages profonds réalisés en Antarctique. Le 16 mars, colloque ou conférence sur l’intelligence artificielle. Le salon Vivre et habiter écologique et bio aura lieu les 29 et 30 septembre. Des interventions seront faites dans des classes des écoles primaires et au foyer de jeunes travailleurs de Dreux.

A.D.-P.

AVERN, 41 rue Henri-Dupont 28500 Vernouillet.
fraule@wanadoo.fr
http://www.avern.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici