L’œuf ou la poule ?

0

La question n’a pas encore de réponse, mais en ce qui concerne l’œuf on sait depuis la nuit des temps que c’est un aliment savoureux et sain que nous offrent volontiers les volatiles au retour des beaux jours.

Les œufs de diverses espèces d’oiseaux sont consommés depuis les temps les plus reculés, mais l’ère de l’œuf ne démarre réellement qu’à partir de 2500 av. J.C, lorsque les hommes, pour subvenir à leurs besoins décident de se lancer dans la domestication et l’élevage des volailles. Tous les œufs de n’importe quelle espèce pondeuse, y compris ceux des reptiles tels que la tortue ou le crocodile, peuvent servir de nourriture. Au Moyen Age l’œuf est une importante source de protéine aussi bien dans le peuple des villes que dans la campagne. Les poules commencent à pondre dès le début du printemps, période de reproduction par excellence et de ponte maximum. De nombreuses méthodes de conservation ont été inventée pour conserver ces précieuses victuailles jusqu’au jour de Pâques, à moins de décider qu’il était plus rentable d’attendre que l’œuf se transforme en poule ou en coq. Grâce à l’interdiction de manger des œufs pendant le carême, on se retrouvait à Pâques avec une grande quantité d’œufs. C’est alors que l’idée vint de les décorer et de les offrir en cadeau. La coutume des œufs de Pâques était née un peu différente selon les pays. Recouverts de feuilles d’or, d’argent ou ornés de peintures multicolores, les œufs de Pâques ont traversé les temps pour s’inviter dans les chasses à l’œuf en chocolat des enfants du XXIème siècle. De tous les temps, l’œuf est omniprésent dans la nourriture des hommes, à tel point qu’au XVIIème siècle il n’existe pas moins de 60 recettes pour accommoder cet aliment sain et nourrissant. Au fil du temps et des découvertes, on modifiera les races de poules, pour la chair et pour la ponte, la taille des œufs augmentera et l’on arrivera à la couvaison artificielle. Arrive alors l’ère des poules élevées en batteries pour une meilleure productivité au dépend de la qualité. Quelques idées reçues plus tard, on retrouve le plaisir d’élever des poules et de savourer des œufs de plein air. L’œuf retrouve peu à peu sa place dans nos cuisines et dans les menus des chefs étoilés. Si l’œuf est omniprésent dans nos assiettes, il l’est aussi dans de nombreuses expressions et proverbes : Avoir un crâne d’œuf ; On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs ; Mettre tous ses œufs dans le même panier ; Qui vole un œuf, vole un bœuf ; Va te faire cuire un œuf. Il y a vraiment de quoi en faire tout un plat !
A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici