Mathilde Rivière décroche une médaille de bronze aux championnats d’Europe de lutte libre

0

La lutteuse drouaise Mathilde Rivière, 27 ans, a remporté une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 55 kg des championnats d’Europe qui se déroulaient en Serbie le 4 mai dernier.

« Mon premier combat a été celui du poids. La veille de la compétition, j’avais un kilo de trop qu’il a fallu perdre en 24 heures », se souvient la championne. Athlète de haut niveau, Mathilde Rivière est une habituée des rendez-vous internationaux, elle a participé aux Jeux Européens en 2015 et aux championnats du monde en – de 55 kg en décembre 2016. La fille de Roland Rivière, l’entraineur mythique de l’Atlas Dreux, a commencé la lutte un peu tard. « J’ai commencé à 14-15 ans en cadette à l’Olympique Lutte de Dreux, avec Davy Rousselet, car il n’y a pas de filles à l’Atlas », confie Mathilde Rivière. Licenciée à l’Atlas, la lutteuse s’entraîne toujours à l’Olympique avec ses deux entraineurs, Davy Rousselet et Xavier Beaufort qui entraine dans les deux clubs. Agent hospitalier à l’hôpital de Houdan, Mathilde Rivière est détachée en tant qu’athlète de haut niveau pour les entraînements stages et compétions. La médaille de bronze, c’est quand même une petite déception, pourtant tout avait bien commencé. « Après la perte de poids, le premier match de quart de finale était prévu le mardi à 10 heures contre une ukrainienne que je ne connaissais pas, c’est un avantage pour moi d’aller vers l’inconnu, raconte Mathilde. Match gagné. En demi-finale, grosse déception, je perds contre une lutteuse biélorusse. J’ai eu peur, je me suis dit ce n’est pas possible de rentrer sans médaille. Le match pour la troisième place, je l’ai gagné contre une athlète russe. Je suis tout de même contente car ce sont des athlètes issues des nations très fortes en lutte », se souvient la drouaise qui se prépare très sérieusement pour les championnats du monde qui auront lieu au mois d’août à Paris. « Là, ce sera à domicile devant mon public et entourée de mes entraineurs », se réjouit la médaillée.

Elles sont championnes de France de lutte

Fadela Bouchenter, 14 ans, minime, en – de 69 Kg, et Amel Rebiha, 14 ans, minime, en – de 46Kg ont toutes les deux remporté le titre de championne de France à Marquise près de Lille, le 24 avril dernier. Les deux championnes s’entraînent à l’Olympique Lutte de Dreux.

A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici