Multi-services fêtes ses 30 ans

0

L’association, créée en 1987, apporte une aide précieuse à l’insertion. Elle compte sur l’Agglomération, la ville de Dreux ou encore l’OPAC, ses principaux clients pour maintenir et augmenter les commandes. Un soutien vital qui permettra à la structure de perdurer.

L’assemblée générale, suivie de la soirée d’anniversaire, se sont déroulées à la Maison Proximum Sainte-Eve, en compagnie de Michaële de la Giroday, première adjointe au maire de Dreux, Daniel Frard, maire de Vernouillet, et Olivier Marleix, député maire d’Anet. A cette occasion, Alain Van Wassenhoven, président de l’association depuis octobre 2016, et Kamel Charafa, directeur, ont fait un rappel de l’historique de Multi-services qui a démarré ses activités, le 26 mars 1987, avec la récupération de bois de chauffage. En 2001, elle reçoit le label « Régie de Quartier » et adhère au Comité National de Liaison des Régies de Quartier (CNLRQ). En octobre 2005, Multiservices reçoit l’agrément Association Intermédiaire (AI) et en janvier 2008 l’agrément « Service à la Personne ». L’association a acquis une place prépondérante dans les quartiers. « Nous intervenons sur l’ensemble des quartiers de Dreux et de l’Agglomération. Nous participons à de nombreuses manifestations, indiquait le président. Notre rôle est de favoriser l’insertion des habitants en difficulté, pour faciliter leur intégration en entreprise et proposer des emplois aux personnes en difficulté grâce aux partenariats avec les collectivités, associations, les entreprises de Dreux et de son Agglomération. Depuis plusieurs années, Multiservices accueille régulièrement des condamnés à des peines de TIG pour des périodes de 40 à 240 h. (4 tigistes ont été accueillis en 2016).»
Les principales activités de l’association restent la collecte des encombrants (486 tonnes collectées sur le parc de l’OPH), l’entretien des espaces minéraux et végétaux de Dreux (137 tonnes collectées sur l’ensemble des quartiers), l’entretien ménager des bâtiments (58 sites nettoyés par jour) et la mise à disposition d’aide ménagères, manutentionnaires, emplois administratifs, rippeurs… Multi-services soutient deux projets d’économie solidaire : Laverie sociale et café associatif. En 2016, sur 144 personnes employées par l’association, 32% habitaient le quartier Dunant, 19% Les Rochelles, 16% Kennedy, 15% Les Bâtes, Les Hameaux de Paul-Bert 5%, le centre-ville 8%, Vernouillet 10% et hors Dreux et Vernouillet 10%.
En 2016, l’association accuse une légère baisse de son chiffre d’affaires 998 570€ contre 1 107 301€ en 2015. La ville de Dreux représente 65% du chiffre d’affaires de Multi-services, suivi par l’OPAC 12,99% et l’Agglomération 12,60%. « C’est le moment de prendre des décisions et de faire des choix politiques avec l’Agglomération en regard de Multi-services », indiquait Michaële de la Giroday, en rappelant « l’intérêt que porte la ville de Dreux à l’association ». Pour Daniel Frard, « Vernouillet participe déjà au fonctionnement de Multi-services par le biais d’une convention multipartites, cela relève d’une réflexion collective ». Et Olivier Marleix, vice-président de l’Agglomération propose « d’établir un pacte de défense pour cette association et trouver de nouveaux marchés avec l’Agglomération qui a la compétence développement économique ».
A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici