La municipalité inaugure le groupe scolaire Bertha Harjès

0

L’école maternelle et l’école primaire de Vert-en-Drouais sont enfin réunies dans un même lieu : le groupe scolaire Bertha Harjès. Le projet d’un mandat réalisé par la volonté d’Evelyne Delaplace et de son conseil municipal.

Inauguration pluvieuse, inauguration heureuse. Elus, responsables de l’éducation nationale, architectes et responsables d’entreprises, enseignants et parents d’élèves étaient réunis en ce vendredi 2 juin pour couper le traditionnel ruban finalisant le projet de campagne de la nouvelle équipe municipale Ruralité dynamique élue en 2014. « Un projet attendu depuis des décennies », rappelait Evelyne Delaplace. Calé entre un écrin de verdure et la place de l’église, entièrement repensée et aménagée par souci d’esthétique et de sécurité pour tous : «  le groupe scolaire est l’œuvre d’une concertation entre les enfants, les enseignants et les personnels municipaux. Nous avons visé l’excellence éducative par l’amélioration du cadre de vie scolaire, du bien-être des enfants, des personnels et la fonctionnalité des espaces. Le groupe scolaire compte cinq classes, salles de motricité, de périscolaire et des espaces extérieurs. Une sixième classe est en attente d’effectifs, indiquait le maire. Nous avons voulu insuffler un dynamisme pour notre commune en pensant aux répercussions sur l’animation, l’immobilier, les ressources financières et humaines de Vert-en-Drouais. » Le montant total des travaux s’élève à 1 604 197,45 € subventionnés à 51%, soit 820 147 € par l’Etat, la Caisse d’Allocation Familiale, le Conseil Départemental et le Conseil Régional. Une grande détermination a été nécessaire pour mener à bien les phases d’études, de financement et de lancement des travaux en respectant un calendrier très serré. « La nouvelle école maternelle a ouvert ses portes le 2 septembre 2016 et l’école primaire, réhabilitée, a pu accueillir les élèves le 27 février 2017. La place du Général de Gaulle a été réaménagée (espaces verts, déplacement du monument aux morts, création de places de stationnement) pour faciliter la circulation en toute sécurité des petits et des grands », détaillait Evelyne Delaplace. Nicolas Moreau et Frédéric Giroux représentaient la société SAEDEL, maître d’ouvrage par délégation, ainsi que Yves-Marie Bohec et Guillaume Fillon, architectes, représentaient le cabinet Ostinato. « Une façade qui dialogue avec la place végétalisée, une connexion entre la place et la cour de l’école, anciennement le Chemin de l’école, l’édifice est accueillant et permet aux parents d’attendre les petits élèves à l’abri. Un espace végétalisé a été créé entre les baies vitrées de classes et le trottoir pour respecter une distance de confidentialité », expliquaient les architectes. « Ici nous sommes fiers d’être responsables de notre devenir et de nos vies qui passent en priorité par le chemin de l’école », concluait Evelyne Delaplace avant de convier l’assemblée au pot de l’amitié.
A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici