La municipalité nourrit d’ambitieux projets en 2019

0

Gérard Hamel et son conseil municipal ont présenté leurs vœux lors de plusieurs rendez-vous dans les quartiers de la ville. Le dernier avait lieu, jeudi 24 janvier, à la maison Proximum Godeau.

« Le centre-ville sera transformé en profondeur grâce à l’action Cœur de ville, ce programme national dans lequel nous avons été sélectionnés », expliquait Gérard Hamel lors de la dernière cérémonie drouaise des vœux. « Ici, on le fait, ici c’est Dreux ! C’est le slogan de la campagne de communication qui va accompagner le projet. La dynamique, lancée il y a quelques mois, produit des résultats visibles dans plusieurs artères de notre ville. La Grande Rue va connaître de nouvelles ouvertures de magasins. L’avenir de l’ancien Monoprix nous mobilise tout autant ainsi que la recherche de nouvelles enseignes. Nous allons mener une politique active de préemption et d’acquisition à l’amiable de locaux commerciaux. A l’image de l’opération de rénovation de façades des habitations, une opération de subventionnement des devantures commerciales sera lancée dans les prochaines semaines », indiquait le maire. Il a rappelé l’importance des maisons Proximum : « lieu incontournable et ouvert à tous les citoyens et qui permet à ceux qui le souhaitent de s’engager un peu plus pour leur ville ». Côté loisirs et culture, 2019 sera marquée par les 25 ans des Flambarts et la réouverture du théâtre. La création d’un nouveau skate-park et un stade de BMX sont au programme, sans oublier la construction d’une patinoire « qui va désormais rentrer dans sa phase concrète ». Le fil rouge conducteur restera l’aménagement du Pôle gare et le fil vert : « Nous allons lancer l’aménagement durable du parc des Bâtes en respectant son identité. Végétaliser la place Rotrou, utiliser chèvres et moutons pour l’éco-pâturage et des abeilles pour polliniser les fleurs et produire du miel ». La municipalité compte renforcer sa politique de prévention routière avec le maillage de la ville en pistes cyclables. « Dreux est la seule ville de France, retenue le 10 janvier, avec une dizaine de villes européennes comme Amsterdam et Newcastle, pour mettre en place une station de véhicules électriques partagés et connectés », confie Gérard Hamel.
Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici