Pierlouim signe sa 100ème chronique dans M Ta Ville

0

Il sait mieux que personne nous faire voyager dans le temps. Pierre Fressonnet, alias Pierlouim, nous révèle le mystère de son pseudonyme, une contraction de ses trois prénoms Pierre Louis Marcel, pour mieux nous inviter au cœur de l’histoire de Dreux sa ville natale.

Drouais depuis quatre générations, Pierre Fressonnet est le descendant d’un accouru de l’Aigle dont les origines puisent leurs racines dans la région de Saint-Étienne. Retraité d’un poste de cadre dans une banque à Paris, Pierre Fressonnet a quitté Dreux pour aller passer un BTS de gestion à Versailles. Très tôt l’écolier avait développé le goût de la lecture. « Mes parents travaillaient tous les deux. Les jeudis, j’étais seul à la maison. J’étais abonné à plusieurs journaux comme, Tintin ou Spirou et je lisais déjà des magazines d’Histoire et écoutais des émissions du même type sur RTL. Mais je dois aussi beaucoup à mon instituteur Raymond Aubreton à l’école Ferdinand-Buisson, et à deux de mes professeurs de Versailles dont un m’avait prédit qu’un jour j’écrirais car j’étais souvent dans les premiers de la classe en Français, mais dernier en maths, raconte Pierre Fressonnet. » Il ne fut pas question d’écriture jusqu’à l’âge de la retraite. « Mais il y a 12 ans, libéré de mes obligations professionnelles, je me suis dit si je veux écrire un livre, il me faut un lien, je vais ouvrir un blog et j’écrirais un chapitre par semaine. Je l’ai fait avec l’aide de «Jack», un de mes proches, confie le blogueur. Au départ, il s’agissait d’une biographie, an par an, sur ma jeunesse drouaise, puis je me suis aperçu que je parlais plus de Dreux que de moi. N’étant pas vraiment historien je fais fonction de vulgarisateur à partir des livres et articles des historiens drouais, des archives, d’internet et de la mémoire des Drouais. »
« Pierlouim est né le 9 mars 2007 avec son blog Les Durocasseries de Pierlouim. Quelques chroniques plus tard, «Jack» me dis que Nicolas Pilleux, responsable du Drouais magazine, était intéressé par mes écrits pour remplacer Guy Chauvet, ancien architecte, mémoire vivante de la ville qui cessait son activité de chroniqueur. J’ai pris le relais en promettant une chronique trimestrielle, j’en ai commis 98. Mon blog a changé de nom, il s’appelle désormais Dreux par Pierlouim ». L’aventure se poursuit avec M Ta Ville. « C’est aujourd’hui ma 100ème chronique. Chronologiquement, j’aurai achevé l’histoire de Dreux dans quatre ou cinq ans ».
Blogeur, chroniqueur, guide pour l’office de tourisme, chroniqueur à radio Grand Ciel, pendant 5 ans, avec son émission « Histoire et mémoire » de la ville de Dreux. Actuellement sur RTV.95.7 pour un passage de 2,5 minutes chaque vendredi à 11h20 dans l’émission « si Dreux m’était conté » (les 160 premières chroniques étant disponibles en podcast). Très impliqué dans la vie associative avec Les Amis du musée d’Art et d’Histoire et Flora Gallica. Pierlouim n’a pas fini de nous faire découvrir sa bonne ville de Dreux.
A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici