La saison culturelle s’organise pendant la transformation du théâtre

0

Le théâtre de Dreux fait peau neuve. Les travaux de rénovation espérés depuis de nombreuses années commenceront en octobre. La saison prochaine culturelle de Dreux se déroulera hors de ses murs.

Il est temps de prendre des photographies et de regarder notre vieux théâtre avec un œil attentif. L’examen est sans appel, il y a un gros besoin de rénovation. Ce sera chose faite dans les mois à venir. Dès le mois d’octobre, les premiers coups de pelle viendront effacer à tout jamais les outrages du temps et redonner à l’édifice toute sa splendeur d’antan. Extérieur, intérieur, matériel, tout sera repensé et aménagé pour donner la priorité au confort du public et des artistes. « C’est le cabinet d’architectes Clé Millet qui a été retenu pour repenser et réorganiser le théâtre en véritable lieu d’échange », expliquait Christophe Le Dorven, conseiller départemental adjoint au maire chargé de la culture. L’entrée du théâtre de Dreux se fera par la rue Mérigot. Dans un esprit contemporain, les concepteurs ont imaginé une entrée vaste et adaptée aux personnes à mobilité réduite. On y trouvera la billetterie et une petite restauration. L’actuel foyer qui se trouvera au même niveau accueillera diverses manifestations et petits spectacles. Du même coté, un cube sera érigé, il abritera les salles de stockage de matériel, les cuisines et les sanitaires. Il pourrait par la suite accueillir des expositions. La salle du théâtre gardera son charme d’époque, elle retrouvera son décor d’origine avec des décors en stuc, un nouveau plafond et des fauteuils escamotables. « Les sièges seront disposés sur des rails, avec un gradinage plus important pour améliorer le confort des spectateurs. La salle disposera de 580 places, c’est cinquante de plus qu’actuellement », expliquait l’élu. La fosse d’orchestre existante mais camouflée sous le plancher sera réhabilitée. L’acoustique, l’éclairage, l’isolation thermique seront repensés et des loges seront aménagées pour un meilleur confort des comédiens. La façade actuelle donnant sur la place Mésirard retrouvera son aspect d’origine avec des briques rouges, un toit et des décors en stuc. Le montant total des travaux de rénovation du théâtre s’élève à 3,48 millions d’euros. « Nous avions prévu une enveloppe de 2,5 millions, mais cela ne suffisait pas », expliquait Christophe Le Dorven. « Nous avons déjà obtenu 800.000€ de subventions de l’Etat, mais nous n’avons pas encore les réponses à toutes les demandes que nous avons formulées », ajoutait l’élu. Le théâtre devrait rouvrir ses portes le 1er décembre 2018.

Le choix d’une saison culturelle allégée.

La saison culturelle 2017-2018 est comme de coutume élaborée en partenariat avec l’association Les Amis du théâtre qui ne programme cette année que quatre spectacles contre six habituellement. Les spectacles seront donnés dans différents lieux de la ville, mais aussi pour certains d’entre eux à l’Atelier à spectacle de Vernouillet ou à l’Agora. L’ouverture des abonnements aura lieu le samedi 26 août à la Maison Proximum Godeau de 9 heures à 16 heures. La saison débutera le samedi 30 septembre avec un des temps forts de la programmation : Les Journées Lyriques de Chartre et d’Eure-et-Loir à l’Atelier à spectacle suivis du Festival Carré d’As, de Don Quichotte, Madame Bovary, Mon Devos à moi, Le souper, le Festival Regards d’ailleurs, concert de Wallace Roney, Transformation d’un menuet de Mozart par l’ensemble Cairin, ou encore Electrophazz.

A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici