Saulnières s’offre un nouveau cœur de village

0

Il fut un temps où Saulnières vivait à l’heure industrielle. Ce petit village verdoyant niché au creux de la vallée de la Blaise a troqué son bleu de chauffe contre un tablier de jardinier. Les Fonderies Techniques de Saulnières ont fait place à un jardin public, des lotissements et des logements réhabilités.

Gérard Hamel, président de l’Agglomération du Pays de Dreux, Christian Albert, maire du village, Wassim Kamel, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux, en compagnie de nombreux élus et des villageois ont inauguré samedi 24 juin le nouveau cœur du village. Un site réhabilité et réaménagé par l’Agglomération dans le cadre de sa politique de réhabilitation des friches industrielles. Le site industriel des « Fonderies Techniques de Saulnières », créé en 1889, était spécialisé dans la production de pièces de fonte pour l’agriculture. L’installation sur la commune de Saulnières répondait alors à un besoin technique d’alimentation du site en énergie pour sa production, d’où sa localisation en bordure de rivière, La Blaise. L’atelier de forge s’est développé avec la création de nouveaux bâtiments d’activité et des logements. Le site industriel s’étend alors sur 4,5 hectares. Soumise à une mutation industrielle profonde depuis une dizaine d’années, l’Agglo a acquis la friche de la Fonderie, qui occupait un espace de 1,7 hectare, suite à une procédure de liquidation judiciaire en 2008. En parallèle, l’Agglo a négocié une emprise industrielle voisine de 2,8 hectares (ayant autrefois également appartenue à la fonderie) afin d’envisager une reconversion complète sur 4.5 hectares pour proposer un projet de revitalisation du bourg et des abords de la Mairie. « L’Agglo a choisi de créer un espace public de qualité, évocateur du passé industriel et tourné vers les enjeux écologiques de demain », indiquait Gérard Hamel. Des plantations adaptées à l’environnement et des espèces endémiques, comme le noisetier commun, le charme ou l’érable champêtre, sont implantées. Les massifs sont constitués de plantes vivaces. Afin de réduire l’arrosage, un paillage composé de déchets de végétaux recyclés a été mis en place. La gestion de l’eau était incluse dans le projet. L’eau recueillie sur les surfaces imperméables est orientée vers des noues et redirigée de façon durable pour permettre la reconstitution progressive des nappes phréatiques locales. Sur le site des anciennes fonderies, un certain nombre de bâtiments anciens ont été sauvés de la démolition. L’Atelier a été réhabilité et le kiosque, place de la Résistance. Ils serviront de local technique pour la mairie. Le relais ainsi que trois bâtiments d’habitation (déjà présents) sont en vente, deux serviront à faire du locatif. 18 terrains à bâtir, libres sont commercialisés depuis le début de l’année 2016. La surface des parcelles varie de 500 à 1100 m2. Une parcelle de 3 400 m² environ a été vendue à l’Habitat Eurélien pour la construction de 13 logements sociaux. Les travaux sont prévus pour la fin de l’année 2017. Saulnières s’est offert un nouveau cadre de vie pour la plus grande satisfaction de ses habitants et de son maire, Christian Albert.
A.D.-P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici