Une Histoire d’A…

0

Elle ne finira pas mal, elle est comme dans les chansons, belle et romantique à souhait.

C’était en 1980, il se baladait sur l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu, au son des banjos, il l’a reconnue. Qu’est-ce qu’elle est belle, elle sa belle andalouse qui souligne au crayon noir ses jolis yeux. Il a posé ses yeux sous sa robe de gitane et depuis, le ciel bleu sur eux, peut s’effondrer.
Elle regarde passer les jours, la vie en se disant qu’un jour son prince viendra. Elle attend l’amour de ses rêves, la douceur et la fièvre. Quand soudain, semblant crever le ciel sur sa moto qui partait comme un boulet de canon, son bel amant, le prince charmant, l’emmène au pays des merveilles.
Avec ses cheveux si blonds, son air de chérubin, il lui parle d’aventures, lui dit des mots d’amour, des mots de tous les jours. Elle, les yeux révolver, lui envoie comme un papillon à une étoile, quelques mots d’amour.
Et la main dans la main, ils s’en vont, amoureux, sans peur du lendemain. Ils se donnent des bijoux dans le cou, heureux, heureux à en mourir. Il lui promet ses bras pour porter ses angoisses, elle lui donne ce qu’elle vaut, ce qu’elle est, ses défauts, ses plus belles chances, ses différences.
Elle construit des ponts entre eux et le ciel pour vivre leurs promesses, sans nulle autre richesse.
Caramels, bonbons et chocolats, elle a des envies balaises. Avoir un seul enfant d’elle, ça faisait longtemps qu’il attendait. Pour ce bonheur en prime qu’elle lui a donné, il est à jamais sa terre.
Dans leur histoire rien n’est écrit mais tout sonne comme une évidence. Les yeux dans les mêmes reflets, pour cette vie et celle d’après, ils seront leur unique projet.
Dans le cœur des enfants, de 7 à 77 ans, savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu’apprendre, apprendre à aimer, car quoi que l’on fasse, l’amour est partout où l’on regarde.
A défaut de vous donner une playlist des plus belles chansons d’amour françaises pour agrémenter votre soirée de Saint Valentin, après un délicieux repas au restaurant où vous aurez ouvert le délicat cadeau que votre Valentin(e) a soigneusement choisi pour vous, ce petit medley, ajoutera, je l’espère, une petite note supplémentaire de romantisme à ce moment privilégié. Belle Saint-Valentin.
Manon BROUSSEAU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici