25ème édition de l’Été sous les Charmes !

0

Des concerts gratuits en Grande rue Maurice Viollette à Dreux, les vendredis et samedis à 21h, du 14 juillet au 24 août, en route pour les 25 ans de l’Été sous les Charmes.

Depuis deux ans, la nouvelle ligne de l’Été sous les Charmes se tourne vers les musiques actuelles ; un choix qui fonctionne puisque la fréquentation ne cesse d’augmenter. En 2017, 8 concerts étaient proposés, en dehors du 14 juillet, et ils avaient attiré près de 7 000 personnes. L’année dernière il y avait 10 concerts et environ 11 000 personnes présentes. Pour cette année, deux dates supplémentaires ont été prévues et quinze artistes se succéderont sur scène tout au long de l’été. Les festivités commencent ce dimanche 14 juillet, à l’occasion de la Fête Nationale. Au programme de la journée, un premier rendez-vous à 11h15 au Monument aux Morts pour la cérémonie d’hommage, suivi, à 12h, de la cérémonie des talents drouais dans le parc de la mairie. De 17h à 19h, place à la musique avec Picanha de Chernobill en Grande Rue Maurice Viollette, en partenariat avec l’Action Cœur de Ville et l’UCAD. Sur la place du Champ de Foire, l’ouverture des stands associatifs, des animations et de la restauration seront proposés à partir de 18h, en attendant les concerts à 21h, de Naya, une jeune autodidacte influencée par le blues et du groupe Minuit, avec Simone Ringer et Raoul Chichin, les enfants du célèbre duo des Rita Mitsouko. Pour clôturer la journée, le traditionnel feu d’artifice sera tiré à 23h. Les concerts de l’Été sous les Charmes commenceront, quant à eux, à partir du vendredi 19 juillet, avec le groupe Ni vu ni connu. Samedi 20, c’est Dani Terreur qui sera sur la scène drouaise, suivi du groupe Reco-Reco. La chartraine Alice Animal proposera une musique poétique et énergique le vendredi 26 juillet et le lendemain ce sera le groupe britannique Tankus The Henge. Le vendredi 2 août, le groupe NoFlipe ouvrira les festivités du mois, dans une ambiance survoltée. Le samedi 3 août, changement de décor avec Schérazade, une jeune artiste française prometteuse qui a participé à la composition du titre de Stromae « Ave Cesaria ». Vendredi 9 août, place à la nantaise Julia Charler alias Isla, qui emportera le public dans son univers folk et blues. Ambiance reggae, samedi 10 août, avec le légendaire Rod Taylor, qui sera accompagné par le Positive Roots Band de Toulouse et son chanteur Bob Wasa. Le vendredi 16 août, c’est le groupe Onyx and the Red Lips qui sera sur scène, avec des musiques des années 40 américaines et françaises, en souvenir de la Libération de Dreux, le 16 août 1944. Le lendemain, la chanteuse Meylo sera à Dreux accompagnée en guest par Vanupié, de retour en terres drouaises. « Vanupié a beaucoup aimé son passage à Dreux l’année dernière, il est donc de retour avec sa protégée Meylo » précise Christophe Le Dorven, adjoint à la culture de la Ville de Dreux. Le vendredi 23 août, la chanteuse Aziliz Manrow apportera de la douceur et de la fraîcheur en centre-ville, avec son univers musical folk américain, sans oublier sa passion pour les sonorités celtiques. S’ensuivra le même soir, le concert de Ali Amran, dans une ambiance folk rock, avec des accents tantôt blues tantôt pop. Pour la dernière soirée de l’Été sous les Charmes, samedi 24 août, deux concerts sont programmés. La première partie sera dans un style pop, ska, R’n’B, hip hop et même reggae, une subtile composition avec le trio féminin français Slap. Pour clôturer cette saison estivale et musicale, Joseph Chedid, fils de et frère de, donnera la dernière note de l’été. Une belle programmation, des concerts gratuits et cette année, la volonté d’avoir plus d’artistes qui chantent en français. L’association drouaise Zombi Riot fera aussi partie de la saison et assurera la technique pour l’ensemble des concerts. Retrouvez toute la programmation sur le site de la ville sur www.dreux.com.

Charlyne Didelot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici