Agenda

LA BELLE AUTRE

51A Rue de Torçay Vernouillet

jeudi 14 mai 2020 de 21:00 à 23:00

LA BELLE AUTRE
MUSIQUE DU MONDE

Une harmonie entre les genres.
La Belle Autre, est un groupe français porté par Nedjma Benchaib et Matthias Penaud. Elle écrit les textes et lui compose les mélodies. Le groupe est aussi constitué de Pauline Bourguère à la batterie, Tatiana Paris à la basse, Aymeric Thuillier aux cuivres et Vincent Lenormant au son. Leur musique a des tonalités jazz, groove et afro-beat. Elle fait bouger notre soi intérieur et aussi celui de l’extérieur. Les textes littéraires sont réalistes, humanistes avec une touche de poésie. Nedjma s’exprime aussi avec des mouvements qui témoigne de son passé d’acrobate. Leur musique s’anime, se vit, fait voyager et crée du plaisir.

Sur scène on retrouve tous ces musiciens dans une ambiance conviviale. Installés comme à la maison à en juger par le canapé qu’ils installent lors de leurs représentations ils communiquent facilement leur complicité.

La Belle Autre c’est un groupe singulier, décalé qui réchauffe le cœur.

La Belle Autre
La Belle Autre est un groupe de cinq musiciens qui ajoutent à la chanson française des sonorités jazz et afro-beat pour un mélange détonnant. Les textes tout autant que la musique sont profonds et le groupe a pour volonté qu’un dialogue entre mouvements des corps et paroles se crée.

Note d’intention de Matthias Penaud, compositeur :

« La Belle Autre c’est de l’excitation à la réaction, de l’incitation à la création. De la dyslexie récréative où mon écriture musicale autodidacte saute à pieds joints. Avec cette équipe singulière je fais des tas de pas de côté. Je joue du Rhodes debout, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Ancien acrobate au trapèze volant et à la bascule, j’ai envie que sur scène nos corps soient des corps vivants. Des corps de projection, des corps d’adresse public pour que les corps se rapprochent. »

Note d’intention de Nedjma Benchaib, auteure-compositrice-interprète :

« J’aime quand l’écriture vient faire le miroir des vivants, des morts et des monstres. Bic étalé par l’instant. De ce que je n’ose clamer le jour par peur d’être montrée du doigt, totale injonction avec le besoin de faire exister une pensée, mon désir d’en laisser une trace. Indélébile. J’ai besoin d’entendre les impulsives naïves, les impulseurs s’éprendrent quand les étiquettes s’étranglent. Quand j’ai l’étiquette qui m’gratte et que mon glossaire s’en tape alors je dois comprendre. »


Atelier à Spectacle

Tarif : 15€, TARIF JEUNES 9€, ou SUR ABONNEMENT

Durée : 1h30

Salle : L’Atelier

Public : Tout Public