Un chèque de 7019 € pour Noam

0

Les associations se sont mobilisées pour Noam. Mercredi 24 avril, responsables et bénévoles étaient réunis au sein de la concession Peugeot Midi-Auto 28 pour remettre un chèque de 7019 € à l’association Ensemble pour Noam.

Accueillis par Richard Poisson, directeur du site, et Wahid Benali, chef des ventes, les bénévoles et responsables des associations engagées dans l’action humanitaire au bénéfice du petit garçon se sont retrouvés autour de Noam et de sa famille pour une remise symbolique d’un chèque de 7019 € en présence de Damien Stépho, premier adjoint au maire de Vernouillet. L’ODARPA (Office Drouais d’Action pour les Retraités et les Personnes Agées), l’Association portugaise de Dreux, le Foyer de l’Amitié, la Croix Rouge de Dreux, l’association Dreux Espace Loisirs et les Anciens combattants de Sorel-Moussel ont œuvré pour collecter des fonds afin de permettre à Noam d’être opéré aux Etats-Unis en juillet prochain. « Noam est atteint d’une paralysie cérébrale, une diplégie spastique qui l’empêche de marcher correctement. Il a du mal à tendre ses jambes et tombe souvent. Le problème risque de s’aggraver avec l’âge », explique Rkia El Amrouzi, sa maman. Seule une opération réalisée à Saint-Louis aux États-Unis peut permettre à Noam de marcher normalement. « Il s’agit de deux opérations : une sur la colonne vertébrale et l’autre, 15 jours plus tard, sur les tendons, plus appareillage et séances de rééducation », poursuit la maman. L’opération coûte 50.000 €, mais le coût global est estimé à plus de 62.000€ pour le voyage et l’hébergement de la famille sur place.  « Nous devons encore retrousser nos manches. Il nous reste à trouver à peu près 15.000€ pour financer le reste, à l’heure où nous parlons », indiquait Mounir Chakkar, adjoint au maire de Dreux en charge de l’animation pour les personnes âgées. « Nous attendons la date de l’opération ces jours prochains. Elle doit avoir lieu en juillet. Tout le monde a répondu présent cela fait chaud au cœur », expliquait la maman de Noam.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici