L’Atelier (B)ocal fête ses 10 ans au Dianetum !

0

La chorale de Villiers-le-Morhier, qui a déjà foulé la scène du Dianetum en 2015, sera de retour, jeudi 23 mai, pour fêter son dixième anniversaire.

« Dix ans après nous sommes toujours là » déclare Stéphane Maillot, chef de chœur. Ils sont là en nombre, puisque le groupe est composé de cinquante-cinq choristes mixtes et amateurs, dont cinq présents depuis le début en 2008. Vêtus de tabliers rouges, les choristes interprètent en grande majorité des chansons françaises mais aussi du monde, accompagnés de deux ou trois musiciens : des chansons de Jean-Jacques Goldman, d’Alain Chamfort, ou encore la Marseillaise Noire, le Chant des Marais ou l’hymne Africain. Pour cette représentation anniversaire, un best of des dix années sera proposé, toujours en transmettant un message humaniste au public. « Nous avons toujours cet objectif de balayer les pensives des chorales classiques et d’enlever les préjugés auprès des gens » précise le chef de chœur. Stéphane Maillot, qui est aussi musicien professionnel, est loin de considérer les choristes de l’Atelier (B)ocal comme des amateurs et a eu à cœur, au fil des années, de monter le niveau de la chorale. « Certes, ce sont des amateurs, mais très assidus et passionnés » précise-t-il. Du sérieux, il en faut, pour faire partie de ce groupe et Stéphane Maillot insiste bien sur le fait qu’intégrer la chorale n’est pas simple pour tout le monde : « Il y a des personnes qui souhaitent nous rejoindre, mais je préviens qu’il y a du travail à fournir. Ce n’est pas toujours simple de s’adapter au groupe quand on est nouveau et on peut vite perdre pied. » L’Atelier (B)ocal n’est plus seulement la petite chorale du village eurélien de Villiers-le-Morhier, puisqu’elle se déplace plusieurs fois dans l’année. Elle est présente aux guinguettes de l’été à Nogent-le-Roi et donne des concerts à Chartres, Rambouillet ou encore à Epernon. Une belle évolution qui sera mise à l’honneur, le jeudi 23 mai à 20h30, à la salle de spectacles d’Anet, le Dianetum. Il est encore possible de réserver en ligne sur le site www.dianetum.fr.

Charlyne Didelot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici