La salle Louis Pommereau rénovée

0

Jean-Luc Hudebine, maire de Mézières-en-Drouais, a inauguré les travaux de rénovation de la salle Louis Pommereau. Une salle claire, fonctionnelle et en conformité avec l’accessibilité aux personnes handicapées.

Les retrouvailles étaient chaleureuses et l’ambiance conviviale ce samedi 27 avril. Dans une salle rénovée, Jean-Luc Hudebine et son conseil municipal inauguraient les travaux de rénovation de la salle Louis Pommereau en présence de Françoise Moranges, secrétaire générale de la sous-préfecture, Valentino Gambuto, conseiller régional, Jacques Lemare et Sylvie Honneur, conseillers départementaux, Gérard Hamel, président de l’Agglo du Pays de Dreux, de nombreux élus et responsables d’associations. « La construction de cette salle polyvalente avait été décidée par Louis Pommereau, alors maire de la commune en 1983. Le 9 mai 1998, le maire Guy Legeay et son conseil décident de lui donner le nom de Louis Pommereau, décédé en cours de mandat », rappelait Jean-Luc Hudebine. « Cette salle est le symbole de lien et d’ouverture. Elle est occupée tous les jours de la semaine par l’accueil périscolaire et les loisirs qui regroupent les enfants de notre commune et des communes environnantes. Elle est également occupée par les associations et les familles pour les fêtes et les manifestations culturelles ou municipales », expliquait le maire. Malgré un entretien rigoureux, le temps avait fait son œuvre et après 32 ans, la salle demandait d’importants travaux. A l’automne 2017, le conseil municipal décide d’engager des travaux de rénovation énergétique, la mise en conformité de l’accessibilité, réaliser l’extension de la cuisine et positionner le nouveau système de chauffage. Le cabinet Albatre architecture a été retenu. Les travaux ont débuté le 15 juillet 2018. Le 9 mars 2019, les activités ont repris dans la salle. « Le coût total des travaux s’élève à 429.133 €, subventionnés à 78,45% par l’État (170.032 €), la Région Centre-Val de Loire (121.650 €), le département (30.000 €), la Caisse d’Allocations Familiales (15.000 €) et un autofinancement de 178.271 €.

Annie Duval-Petrix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici