Sexualité et sensualité : pas de tabou pour les soins palliatifs

0

Les professionnels de santé des soins palliatifs et l’association Palliactif 28 du centre hospitalier de Dreux, ont proposé une soirée d’échange le mois dernier, sur des sujets pas simples à évoquer : comment conjuguer le mot sexualité avec fin de vie ? Et sensualité avec maladie ? Le docteur Marie-Laure Fontoura et le psychologue Richard Clautiaux, également tous deux sexologues ont répondu aux questions du public, essentiellement soignant. Ils ont apprécié l’intervention et la possibilité d’aborder dans un grand respect un sujet sensible. L’amélioration de la fin de vie pour le patient et pour son entourage est un des principaux objectifs des soins palliatifs. Tout le monde, même les personnes malades ont des besoins et désirs corporels et émotionnels. L’intimité et la sexualité sont des composantes qui peuvent renforcer le bien-être du patient. Pour cette soirée, un couple de danseurs de l’association Providence a fait une démonstration de tango, afin de témoigner de l’importance du toucher et de la sensualité dans la relation à l’autre.

Charlyne Didelot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici