Vie locale

La Cartouche Française socialement responsable fabriquée à Chérisy


La Cartouche Française est la première cartouche à jet d’encre 100% Social Re-Made in France. Elle a été lancée pendant le confinement par l’entreprise Printerre, à Chérisy. Une solution durable qui colle à l’actualité.

L’entreprise Printerre est née à Chérisy sur la zone des Forts en 2007. Créée par Laurent Berthuel et Ruben Meyer, Printerre avait pour activité principale le reconditionnement des imprimantes et la vente de cartouches. Treize ans plus tard, l’entreprise se développe et lance la première cartouche à jet d’encre socialement et solidairement reconditionnée en France : La Cartouche Française. Une solution durable qui colle parfaitement au contexte actuel et aux recommandations du gouvernement. La crise sanitaire du Covid-19 a fait émerger l’importance d’une relocalisation de la production de certains consommables. Le télétravail et l’école à la maison sont de nouveaux modes de vie qui n’ont fait qu’augmenter la demande. Printerre s’étend désormais sur deux sites, un sur la zone des Forts, l’autre sur le site de la Radio à Dreux. Elle emploie une cinquantaine de salariés dont 60% sont en situation de handicap. « Dans notre entrepôt drouais, cartouches, toners et imprimantes récupérés auprès des écoles, entreprises, mairies, déchetteries et de nombreux hôpitaux parisiens sont triés à la main ou en machine. Une partie part au recyclage pour la revalorisation des matières en métal ou plastique, l’autre partie est réduite et part en déchet ultime pour l’incinération ou l’enfouissement. Les toners, quant à eux, contiennent une matière pulvérulente qui présente un danger d’explosion. De ce fait, ils sont traités dans un local spécial selon un process de l’entreprise », explique Laurent Berthuel. Le reconditionnement des cartouches est un travail minutieux. Les cartouches sont triées par références et envoyées au reconditionnement ou à Écosystème qui va les traiter. « Chez Printerre, après le tri, les cartouches sont nettoyées avec, depuis peu, une machine à traitement des eaux, transformées, reconditionnées, remplies et testées une par une pour une parfaite traçabilité. Elles sont ensuite étiquetées et emballées. Ce qui nous permet de proposer un produit 30 à 40% moins cher que le produit d’origine », détaille Laurent Berthuel. « Actuellement, notre seul souci est la collecte des consommables usagés. Trois quarts partent pour la poubelle et 90% des cartouches collectées partent en Chine à l’autre bout du monde pour être recyclées pour ensuite revenir sur notre territoire. Nous manquons cruellement de matières à recycler. Avec une collecte plus conséquente, nous pourrions augmenter considérablement notre production. Pour l’heure, nous sommes en recrutement, d’ici deux mois les effectifs monteront à 70 personnes avec toujours 60% de personnes en situation de handicap. Le but de ce travail adapté est de remettre les personnes en confiance par le biais de contrats de 24 mois. Aidés par un conseiller d’insertion professionnelle, les salariés élaborent un projet, bénéficient d’une formation interne ou en entreprise. 50% d’entre eux retrouvent le chemin de l’emploi », indique le chef d’entreprise. Printerre est une entreprise écolo et solidaire, elle effectue la vente d’imprimantes, de PC portables et PC reconditionnés sur place à des entreprises ou des particuliers. L’entreprise est certifiée 9001 et 14001. Elle a réalisé un chiffre d’affaire de 6,2 millions d’euros en 2019.

www.lacartouchefrancaise.com
www.printerre.fr



Annie Duval-Petrix
26/06/2020