Vie locale

Du nouveau sur le réseau des bus urbains

Rédigé le 16/12/2016
Annie Duval-Petrix


Nouvelle année, nouveau réseau, annonce Jacques Lemare, vice-président de l’Agglomération en charge des transports. Lignes supplémentaires, fréquences plus élevées, nouvelles destinations et plus de communication avec en prime une navette en centre-ville.

Les choses ont été calées, mûrement réfléchies et âprement négociées lors de la signature de la délégation de service public (DSP) entre l’Agglomération du Pays de Dreux et la société Kéolis pour les transports urbains. « Notre offre de transport s’améliore avec des nouveautés qui seront mises en place dès le 2 janvier », explique Jacques Lemare. Chaque année, le réseau Linéad transporte 1,1 million de voyageurs, pour répondre à leurs attentes, le réseau sera étendu au-delà de son périmètre actuel en desservant les communes de Chérisy et Sainte-Gemme-Moronval en plus de Dreux Vernouillet et Luray. Les zones d’activités Les Livraindières, la Radio, Portes Sud seront accessibles tôt le matin, le midi et le soir. Une des améliorations majeures chère au cœur de Jacques Lemare est l’accès à l’hôpital. Les bus entreront désormais dans l’enceinte de l’hôpital pour déposer les passagers devant la porte de l’entrée principale. « Nous avons prévu une augmentation des fréquences de passages sur certaines lignes qui passeront de 15 minutes au lieu de 20 minutes. Le dimanche, les bus qui ne fonctionnaient que l’après-midi rouleront toute la journée pour faciliter notamment l’accès au marché de la place Verdun. Linéad mise sur la communication, outre le guide papier qui sera distribué dans toutes les boites aux lettres, des informations seront données dans les bus par un bandeau lumineux et une annonce sonore. Elles seront accessibles sur les portables et smartphones, on pourra s’inscrire pour être informé des perturbations éventuelles sur les lignes grâce à un service gratuit. Enfin, suite aux travaux effectués cette année, le passage Saint-Denis est enfin accessible aux bus, permettant ainsi de joindre les deux pôles nord et sud de la ville. La nouvelle flotte de bus urbains est composée de 20 véhicules dont 11 neufs. 5 ont été mis en service en octobre, 6 arriveront à la fin décembre. Des bus urbains qui affichent leurs couleurs, gris avec le nouveau logo linéad aux couleurs de l’arc en ciel. « Nous avons harmonisé la couleur des bus pour que les usagers ne puissent pas les confondre avec d’autre bus », indiquait le directeur d’unité Linéad. « Malgré toutes ces améliorations, les tarifs restent inchangés. Ils évolueront si nécessaire au mois de juillet », affirme Jacques Lemare. « Grâce à cette DSP, le coût du transport restant à la charge de l’Agglomération a été réduit de 2 300 000 € à 1 200 000 €. Notre prochain travail débutera dès 2018 pour préparer la DSP de 2020 », conclut Jacques Lemare.