Vie locale

Des journées fédératrices du patrimoine

Rédigé le 12/09/2019
Annie Duval-Petrix


La municipalité de Sorel-Moussel organise la 1ère édition d’un week-end sous le signe du patrimoine avec de nombreuses animations, les 21 et 22 septembre. C’est l’occasion de revenir sur les actions menées par le conseil municipal depuis 2 ans.

Gilbert Galland, maire de Sorel-Moussel, le confie : « ce sera un week-end fédérateur destiné à faire se rencontrer les soréliens et à faire découvrir le patrimoine artistique, culturel et gastronomique de la région au travers d’expositions, visites, d’un concert, d’un marché de producteurs locaux, d’une foire à tout et d’un campement médiéval et d’une course de vélo. C’est la première fois que soréliens et associations se mobilisent pour organiser un tel évènement. Dans un village comme le nôtre, très étendu, les habitants ne se connaissent pas. Beaucoup sont venus spontanément nous dire combien ils appréciaient cette initiative et nous proposer de l’aide ». Élu le 17 septembre 2017 à la suite du décès de Norbert Maître, dont il était l’adjoint, Gilbert Galland porte un regard serein. « Pour améliorer le confort des élèves et enseignants, nous avons effectué des travaux dans l’école en transformant la cour de récréation, modernisant le chauffage et installant un visiophone pour l’ouverture du portail. De nouveaux abribus scolaires et des zones sécurisées ont été créés. Le restaurant scolaire a été insonorisé, le personnel renouvelé et de nouveaux équipements mis en place. L’aménagement de l’ancienne école, cédée à l’Agglomération du Pays de Dreux, permet aux enfants du regroupement pédagogique de bénéficier d’un centre d’accueil périscolaire. Depuis la rentrée, des cours d’anglais sont proposés, samedi matin », détaille Gilbert Galland. La commune dispose d’une bibliothèque, ouverte depuis septembre 2018, qui compte 200 adhérents. L’exposition Sorel d’hier y sera visible à l’occasion du week-end du patrimoine. D’autres améliorations ont été apportées dans la commune dont celle du réseau d’eau potable : « 1 500 m de canalisation, 114 compteurs ont été remplacés. Des travaux qui nous ont permis de passer à une rentabilité de 52 % fin juin 2019, alors qu’elle était de 32 % fin 2017. La taxe pollution passe en 2019 de 0,42 € à 0,38 € au m3 et le prix du m3 d’eau potable restera à 1,70 € TTC au lieu de 1,70 € HT, soit un gain de 5 % », poursuit l’élu. Des travaux de voirie ont été effectués pour améliorer la sécurité routière. L’ensemble des routes sont limitées à 50 km/h et trois zones à 30 km/h. Le désherbage des caniveaux et le balayage ont lieu deux fois par an. La commune s’est dotée d’une lame de déneigement à l’usage des employés communaux. « Côté communication, nous sommes équipés d’un nouveau standard téléphonique, de nouveaux postes informatiques et site internet. Un bulletin communal est édité trois fois par an. » Depuis février 2018, Sorel-Moussel a mis en place le dispositif Participation citoyenne en partenariat avec la gendarmerie d’Anet. « Le 28 février 2019 le PLU (Plan Local d’Urbanisme) a été adopté en tenant compte de l’évolution démographique et la fibre optique a été déployée en 2018 sur le village », rappelle Gilbert Galland. Des investissements ont été réalisés dans le but de conserver le patrimoine. « Nous avons racheté la boulangerie et les appartements attenants pour agrandir le commerce. L’école du hameau des Christophes devient Espace Associatif Agri-Culturel, en salle multi activités. Nous avons racheté le terrain situé à l’arrière de la chapelle Saint-Roch qui devient un parking. Elle a été mise hors d’eau grâce à des gouttières qui permettent de récupérer l’eau pour l’arrosage des fleurs. Malgré une hausse de 10% en 2018 et 3% en 2019, la part des impôts locaux par habitant est toujours en dessous de la moyenne des communes similaires du département », conclut le maire.

Horaires et renseignements sur le site : www.mairiedesorelmoussel.fr