Vie locale

Le leader français du prémur a choisi Vernouillet

Rédigé le 30/09/2019
Annie Duval-Petrix


Le leader français du mur en béton préfabriqué KP1 inaugurait le 19 septembre sa 21ème usine sur la ZAC Porte Sud à Vernouillet. 52 emplois en CDI (Contrats à Durée Indéterminée) seront créés d’ici 2020.

L’usine de 7 000 m2, semi automatisée, de fabrication de systèmes constructifs préfabriqués KP1 s’est implantée sur un terrain de 4 hectares sur la ZAC Porte Sud de Vernouillet. Elle est la 21ème unité du groupe sur 39 et la 3ème en Île-de-France avec Limay (Yvelines) et Poincy (Seine-et-Marne). Bruno Roquelpo, président du groupe, ne l’a pas caché : « Cette installation aux portes de l’Ile-de-France a pour but de renforcer notre présence en région parisienne face au fort développement du Grand Paris et des JO de 2024 qui vont générer un grand nombre de chantiers dans les années à venir autour du logement, d’installations sportives, de l’industrie, des cliniques et hôpitaux… ». L’usine vernolitaine, made in KP1, a été entièrement fabriquée avec des produits « maison » venus des deux sites les plus proches. Avec un investissement de 15 millions d’euros, le groupe et son actionnaire comptent produire 4 000 m2 de prémur en béton chaque semaine. « Nous allons recruter une cinquantaine de personnes d’ici 2020 », affirmait le président. Le groupe KP1 a été créé en 1959 et son siège social est à Avignon. Il a généré 320 millions de chiffre d’affaires en 2018 et compte 1 700 collaborateurs. « Nous avons fait de notre mieux en vous accompagnant. Nous vous remercions d’avoir choisi notre territoire. Vous allez rejoindre les fleurons industriels de notre région et nous en sommes très heureux », indiquait Gérard Hamel, président de l’agglomération. « L’installation de KP1 est une belle prouesse due à l’implication de tous et un beau travail partenarial au sein de l’agglomération », constatait Daniel Frard, maire de Vernouillet. Satisfaction aussi chez Valentino Gambuto, conseiller régional, qui assure le soutien de la Région Centre-Val de Loire pour la recherche et la formation notamment dans le cadre de Cap Emploi. « Merci pour votre choix qui illustre l’atout formidable de l’agglomération drouaise grâce à sa proximité avec l’Île-de-France qui représente 30 % du PIB de la France avec une croissance de 50 % plus importante que la moyenne nationale. Le plus grand chantier d’Europe, le Grand Paris représente 35 milliards d’investissements. C’est une formidable opportunité », rappelait le député Olivier Marleix. « Vous avez fait un choix heureux. Vous avez mis plusieurs sites en concurrence. Tous les paramètres étaient bons : gisement de main-d’œuvre, marchés à proximité, vous vous êtes installé et l’État n’a fait que son travail en simplifiant les choses », concluait Wassim Kamel, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux. La visite de l’usine par les personnalités et les 300 clients prévus sur la journée était assurée par Hugues Philippe, ingénieur KP1 en charge de la construction de l’usine vernolitaine.