Vie locale

Au cœur des cuisines de l'hôpital Victor Jousselin

Rédigé le 30/09/2019
Charlyne Didelot


La qualité de l'alimentation est essentielle à l'hôpital Victor Jousselin de Dreux. Une fois par mois les portes de la cuisine s'ouvrent pour les agents de l'hôpital, qui souhaitent la découvrir.

Environ 1 800 repas sont préparés chaque jour dans les cuisines de l'hôpital. Ils sont ensuite répartis dans chaque service comprenant 400 lits, mais aussi dans les EHPAD des Eaux Vives et du Prieuré et à l'hôpital de jour. Du côté du self de l'hôpital, ce sont entre 200 et 300 personnes qui y mangent chaque jour. Les cuisines ne cessent de fonctionner pour que tout le monde soit comblé. Les menus sont élaborés par la diététicienne nutritionniste et le chef cuisinier, sous la Direction Logistique et Qualité. Ils sont préparés au sein de l'hôpital et la diététicienne nutritionniste Christelle Clairon s'assure que les régimes alimentaires soient respectés. « Je passe chaque jour dans les cuisines » précise-t-elle. Que ce soit la cuisson des viandes, des poissons, la réalisation des soupes ou encore la préparation des sauces, les équipes cherchent toujours à s'améliorer, en favorisant la fabrication maison ou le « fait maison ». Les pâtisseries salées, comme les tartes, ou les pâtisseries sucrées, sont, elles, réalisées par le pâtissier de l'hôpital Garry Vilfayeau. « Il m'arrive de préparer des pièces montées pour les anniversaires des centenaires dans les EHPAD ou encore les galettes des rois, très appréciées par les personnes âgées » raconte-t-il. Pour le service oncologie, la nutrition participe beaucoup au bien-être et à la guérison des personnes malades. Un menu à la carte est proposé chaque jour aux patients hospitalisés en hôpital de jour d’oncologie. L’objectif de cette prestation personnalisée étant de donner du plaisir à la personne et de faciliter la prise alimentaire malgré le traitement de chimiothérapie. Le Comité Local Alimentation Nutrition (CLAN), une instance de l’hôpital, veille, de son côté, à la prise en charge nutritionnelle des patients et à l’amélioration de la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation nutrition. « Beaucoup de patients me disent que notre cuisine est meilleure que dans d'autres hôpitaux, globalement nous avons de bons retours » conclut Christelle Clairon.