Vie locale

Valentin, coiffeur chez O’Studio, à la Coupe du Monde de la Coiffure


Salarié en CDI depuis 2018 chez O’Studio après cinq ans d’apprentissage, Valentin Ricois a participé en tant que membre de l’équipe de France masculine de coiffure, à la Coupe du Monde de la Coiffure, les 14, 15 et 16 septembre derniers.

Il n’a pas « ramené la coupe à la maison » mais c’est riche d’une incroyable expérience que Valentin Ricois est rentré de la Coupe du Monde de la Coiffure. Depuis janvier, ce jeune et talentueux coiffeur a intégré l’équipe de France internationale de coiffure, dirigée par le prestigieux Raphaël Perrier. Composée de 15 à 25 jeunes talents, l’équipe est en constante évolution et s’illustre régulièrement sur les podiums et les plus grandes compétitions internationales. Valentin Ricois concoure dans la catégorie « Sénior Homme » et c’est au mondial de la coiffure qu’il a participé pour la première fois à la Coupe du Monde. « C’est une expérience extraordinaire. Beaucoup de stress face à une telle compétition qui réunissait de nombreux jeunes talents, d’autant plus que j’étais le plus jeune et moins expérimenté de ma catégorie, mais un véritable bonheur », nous confie le jeune coiffeur. Le show était organisé sur deux jours et deux épreuves : le coiffage et la coupe. Si ce sont les italiens qui se sont illustrés lors de cette compétition, Valentin n’est pas déçu pour autant : « j’apprends tellement de choses lors de mes entraînements ou lorsque je suis au contact d’autres passionnés. Il y a quelques mois, je ne pensais même pas faire cette compétition ; ma motivation, mes améliorations et le soutien de mon entraîneur, Maxime Redon, m’ont permis d’être sélectionné pour la coupe du monde de cette année. Je ne peux qu’être heureux de tout ce que je viens de vivre. Je suis aussi fier de l’équipe Junior qui nous a placés vice-champions internationaux ». Ludovic Borget, gérant de O’Studio est très fier lui aussi : « Voir concourir l’un de ses anciens apprentis à la Coupe du Monde de la Coiffure est une grande fierté. Nous avons laissé du temps et l’accès au salon à Valentin pour ses entraînements. Nous l’avons conseillé et soutenu dans cette compétition. Quand on voit où il est arrivé, on ne peut qu’être fiers et convaincus que l’apprentissage et la transmission du savoir sont très importants dans notre métier ». Valentin Ricois prend désormais un peu de repos avant la reprise des entraînements en vue du prochain objectif, le Championnat du Monde qui se déroulera au Japon en 2021.



Manon Brousseau
30/09/2019