Vie locale

Une nouvelle vie pour les usines de Navarre

Rédigé le 23/09/2019
M Ta Ville


Rachetées par l’Agglo Évreux, portes de Normandie (EPN) en avril dernier, le site des anciennes usines de Navarre va tout d’abord être sécurisé et défriché. Il sera ensuite réhabilité et le projet d’implantation d’un village d’artisans a été évoqué.

Créées en 1895, les usines de Navarre font partie du patrimoine historique et industriel de la ville. Au plus fort de son histoire, l’usine, spécialisée dans la fonderie du laiton, a employé jusqu’à 1 000 personnes. Dans le passé, elle avait également fabriqué des dés à coudre et pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle a même été sollicitée pour produire des coques d’obus. Positionnée sur un site de 4 hectares, cet élément du patrimoine Ébroïcien est abandonné depuis 2004 et est devenu une friche industrielle que l’EPN a racheté, pour un montant de 150 000 euros. Les opérations de sécurisation du site ont commencé, tout comme le défrichage. « La nature a repris ses droits et le débroussaillage a été particulièrement important » confie un des responsables du dossier. « Un gros travail de dépollution nous attend. Ensuite, il conviendra de réaliser des études pour créer un projet durable et patrimonial » a confié Guy Lefrand, président de l’EPN, lors de sa dernière visite sur le site. L’Agglo opte pour un projet qui protègera l’environnement et prendra en charge l’entretien des berges de l’Iton. Les bâtiments emblématiques, tels que l’usine aux abeilles, le moulin et l’ancien temple protestant seront conservés. Après cette phase de nettoyage et de dépollution, l’EPN souhaiterait y implanter, à terme, un village d’artisans.