Vie locale

Amis marcheurs, bienvenus à Boncourt !


Une nouvelle signalétique a été inaugurée à Boncourt le dimanche 29 septembre, pour le sentier de grande randonnée sur le chemin de Paris au Mont-Saint-Michel, le GR22.

Une trentaine de personnes se sont retrouvées à la mairie de Boncourt ce matin-là, afin de découvrir la nouvelle signalétique mise en place par la municipalité et le Comité Départemental de Randonnée Pédestre d'Eure-et-Loir. Le carrefour de la commune est depuis longtemps connu comme un point de départ pour plusieurs randonnées, qu'elles soient de courte ou de longue durée. À présent, c'est une signalétique claire et visible de tous qui est proposée pour les usagers. Au carrefour de la commune, on retrouve une carte avec trois itinéraires détaillés et un totem d'orientation. Il y a le GR22, qui, venant de Paris, se dirige vers le Mont-Saint-Michel, pour un parcours de 425 km en passant par Anet ou par la vallée des Cailles, pour les randonneurs qui souhaitent découvrir cet espace naturel protégé. Autre parcours, avec le sentier de grande randonnée de pays de la « Vallée de l'Eure », qui relie Anet à La Loupe, en passant par la vallée des Cailles également. Une randonnée de 160 km, avec une étape possible sur Boncourt grâce au gîte de la commune, équipé pour accueillir les marcheurs. Il y aussi un parcours pour les moins aguerris mais qui souhaitent tout de même découvrir le secteur, une promenade et randonnée (PR), qui porte le nom « Le Domaine de Diane ». Cette boucle de 9 km au départ d'Anet passe par Boncourt et la vallée des Cailles, puis la forêt de Dreux, pour enfin rejoindre Anet. Les randonneurs présents pour l'inauguration, dont certains du Vélo Sport Drouais, ont ainsi participé à une randonnée-découverte de 7,5 km et ont apprécié cette nouvelle signalétique. Le Comité Départemental de Randonnée Pédestre d'Eure-et-Loir a également l'espoir de pouvoir étendre ces signalétiques sur l'ensemble des chemins pédestres qui valorisent la région. À noter, lors de vos balades, qu’il est intéressant d'être équipé d'un petit sécateur afin de maintenir en état la visibilité de ces signalétiques, que les feuillages peuvent cacher par endroit. Une petite aide précieuse pour toutes les personnes bénévoles qui se chargent de cet entretien tout au long de l'année.



Charlyne Didelot
15/10/2019