Vie locale

La 27ème fête de la science a attiré un vaste public

Rédigé le 21/10/2019
Louis Leprêtre


Le village des sciences a investi pendant 4 jours les locaux de l’IUT d’Évreux pour la nouvelle édition de la fête de la science, organisée en partenariat avec la Maison de l’Enfant et des Découverte (MED), proposant au public de nombreuses animations, expériences et expositions organisées par les chercheurs, les enseignants et les élèves.

Jeudi, une centaine de classes, de la maternelle aux écoles supérieures, ont eu la primeur de découvrir cette fête dédiée à « la recherche à l’heure du numérique », avant l’ouverture au grand public, durant tout le week-end. La Maison de l’Enfant et des découvertes a proposé une série de découvertes et manipulations de robots, avec le concours des étudiants et enseignants, « un thème qui passionne les plus jeunes et qu’ils ont visiblement envie de découvrir » ont affirmé ces derniers. Le lycée horticole avait aménagé un espace dédié au végétal, à la biodiversité, à la santé et au climat, et la ferme de Navarre a intéressé le public avec son atelier « du mouton à la laine », une animation ludique pour découvrir la tonte, l’histoire du cardage, du filage et de la teinture. Le Département « Mesures physiques » de l’IUT proposait, quant à lui, les « mesures connectées de demain », avec des manipulations compréhensibles par le plus grand nombre, permettant de montrer comment la physique, l’informatique et la robotique modifieront le quotidien de demain. Les visiteurs ont également pu découvrir l’industrie des cosmétiques, les déplacements de demain… « Nous présentons les actions menées par l’EPN pour le développement de nouveaux modes de déplacement, notamment ceux utilisant des énergies alternatives » soulignent les animateurs, qui ont proposé des tests de vélo électrique et exposé le vélo taxi électrique circulant en centre-ville à Évreux. Dans un tout autre domaine, la fibre optique a été présentée par des professionnels qui n’ont pas manqué d’évoquer les perspectives proposées par les métiers du haut débit. Les professeurs du lycée des métiers Augustin Hébert ont réalisé une démonstration de montage d’une charpente sans pilier central, « une idée déjà imaginée par Léonard de Vinci » ont-t-ils précisé. Le groupement astronomique d’Évreux proposait aux visiteurs de découvrir le ciel et les étoiles. « Nous n’avons plus de club d’astronomie à Évreux mais des clubs voisins sont venus nous aider à préparer cet atelier et ils sont présents avec nous » précise un membre du groupement. On le voit, un panel d’activités et d’ateliers très diversifié, qui a suscité l’attention et l’intérêt d’un public venu particulièrement nombreux.