Vie locale

Musiques Au temps de Madame de Maintenon

Rédigé le 24/10/2019
Annie Duval-Petrix


À l’occasion du tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon, l’organiste Didier Decrette donnera un récital d’orgue à la Chapelle Royale, le samedi 2 novembre.

En 2019, on commémore en Eure-et-Loir, le tricentenaire de la mort de Françoise d’Aubigné, marquise de Maintenon.  « La marquise, seconde épouse de Louis XIV, appréciait beaucoup la musique et pour marquer cet évènement je donnerai trois récitals d’orgue dont un à la Chapelle Royale de Dreux », indique Didier Decrette, organiste honoraire de la Chapelle Royale et organiste de l’église Saint-Pierre de Dreux. Ces trois récitals, intitulés Au temps de Madame de Maintenon, proposeront des œuvres rarement données en concert de trois organistes de la Chapelle Royale que la marquise a personnellement fréquenté durant ses 32 années de vie maritale avec le Roi : Nicolas Lebègue, Guillaume-Gabriel Nivers, et plus connu, François Couperin. Didier Decrette interprètera également une des Suites pour orgue de Louis-Nicolas Clérambault, successeur de Nivers, chargé de la musique et organiste de la Maison Royale d’Éducation de Saint-Cyr. « Cette Maison royale de Saint-Cyr survit encore au travers de la Maison d’Éducation de la Légion d’Honneur, fondée à la demande de la marquise pour assurer l’éducation de 120 jeunes filles pauvres de la petite noblesse dont elle était issue. La musique occupait alors une part importante du programme pédagogique que la marquise supervisait de très près comme le démontre son abondante correspondance », confie le musicien. Didier Decrette, qui a perfectionné son interprétation de la musique baroque auprès de Marie-Claire Alain, mettra en lumière cette musique française pour orgue généralement très peu donnée en concert et fera le parallèle avec trois œuvres de Jean-Sébastien Bach et Dietrich Buxtehude, contemporains allemands de la marquise et parfaits connaisseurs des œuvres françaises pour orgue du 17ème siècle dont ils se sont parfois inspirés. Ces récitals permettront de découvrir des œuvres méconnues avec des types de compositions en vogue au temps de Madame de Maintenon et restituées avec la plus grande fidélité par l’organiste.

Récital d’orgue le samedi 2 novembre à 20h30 entrée libre.