Vie locale

Paul Villain, président de l’ABF, est décédé


Paul Villain était président de l’Association des Brûlés de France (ABF). Il est décédé le 7 novembre à l’âge de 71 ans. 

Né à Pontaubault dans la Manche, il est devenu drouais de cœur grâce à tous ses engagements. À la suite de l’explosion de sa maison due à une fuite de gaz, qui a failli lui coûter la vie en 1992, Paul Villain, gravement brûlé, s’est engagé au service des victimes de brûlures. Plusieurs mois d’hospitalisation et de rééducation lui ont redonné l’espoir et la force pour entreprendre un combat sans relâche pour la reconnaissance des souffrances des brûlés. En 1996, Paul Villain préside l’Association des Brûlés de France, il mise sur le soutien et l’aide aux victimes et en 1999 y ajoute un service juridique pour veiller aux indemnisations des grands brûlés. En juin 2000, il a créé un atelier maquillage.

Paul Villain avait la passion du cyclisme. Chaque année à Dreux, il organisait la randonnée des Brûlés pour récolter des fonds. On y rencontrait toujours des célébrités venues lui apporter leur soutien. Président du Vélo Sport Drouais cyclotourisme, il avait initié un rendez-vous très prisé des amateurs de cyclotourisme, l’accueil d’une étape du Paris-Brest-Paris.

L’homme de combat est allé jusqu’au sommet de l’État pour faire reconnaître les taux d’incapacité et les préjudices psychologiques subis par les victimes de brûlures, mais aussi pour améliorer la prévention. Il est à l’origine de la loi faisant obligation d’installer un détecteur de fumée dans les maisons. De son métier d’assureur, Paul Villain avait gardé la rigueur et la volonté de convaincre pour le meilleur. Il a été soutenu par son épouse Élisabeth et son fils Frédéric dans son long combat.

 



Annie Duval-Petrix
20/11/2019