Vie locale

Ivoire et O’Studio mobilisés pour Octobre Rose


La parfumerie Ivoire et le salon de coiffure O’Studio ont remis un chèque de 795 € à Maurice Brun, président de la ligue contre le cancer des Yvelines.

Il n’est pas nécessaire d’être nombreux pour mener une action de solidarité. Les petites rivières font les grands fleuves. C’est ainsi que Florence Archambaudière-Le Parc, patronne de la parfumerie et cabinet d’esthétique Ivoire, Ludovic Borget et Guillaume Edy du salon de coiffure O’Studio, commerçants à Houdan, ont participé à la campagne nationale de la Ligue contre le cancer Octobre rose. Ils ont récolté la somme de 795 €. « Dans nos métiers, nous sommes très près des femmes, nous avons des clientes touchées par la maladie. Cela fait très longtemps que je pensais m’associer à cette manifestation », explique Florence Archambaudière-Le Parc. Nous avons tout simplement collecté 1 € à chaque passage en caisse pendant tout le mois d’octobre et pour alerter notre clientèle, nous avons décoré nos vitrines de jolis ballons roses ». Une initiative largement remerciée par Maurice Brun qui s’est dit désarmé par « cette initiative locale efficace qui s’est spontanément déroulée sans aucune demande de support ». Certes Houdan est un peu loin de Versailles, mais la petite ville yvelinoise limitrophe de l’Eure-et-Loir sait faire cause commune pour les grands défis. « Il y a derrière tout cela l’immense espoir d’amener les femmes au dépistage du cancer. Selon la ligue contre le cancer, environ 54 062 nouvelles personnes sont touchées chaque année. Le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d'une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l'âge. L’incidence augmente régulièrement jusqu’à 65 ans ce qui justifie le choix de la tranche d’âge de 50 à 74 ans retenue pour le dépistage organisé. Aujourd’hui, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris. « Les personnes touchées par la maladie doivent savoir que la ligue est là pour les soutenir et dans certains cas les aider financièrement notamment pour l’achat de perruques ou autres nécessités », rappelle Maurice Brun.
Ludovic Borget a mené cette même action sur Dreux, avec ses deux salons. Celui des Coralines et celui du centre-ville ont permis de récolter 875 €.  Le chèque a été remis le 18 novembre à Michel Buon, président de la ligue contre le cancer d’Eure-et-Loir. « Votre soutien d’aujourd’hui peut sauver les vies de demain », confiait le président.

 




Annie Duval-Petrix
22/11/2019