Vie locale

En 2020, le Jumping de Dreux sera international


La neuvième édition du Jumping National de Dreux se termine sur une note d’espoir. Toujours plus de cavaliers, de public et une épreuve internationale pour l’an prochain.

Les cavaliers et leurs montures sont repartis. La piste du Parc des Expositions est démontée, le sable fin déblayé, le Jumping National de Dreux s’est achevé le soir du dimanche 24 novembre avec la Tournée des As, une épreuve, sur deux jours, réservée aux poneys, qualificative pour les championnats de France. Daniel et Gaëlle Marie de l’association Horse Together, basée à Bazainville, organisateurs et fondateurs du Jumping National de Dreux, sont satisfaits. « Nous avons reçu plus de 4.000 cavaliers et leurs chevaux sur les trois week-ends du concours. Nous avons eu de nouveaux venus de Bretagne, de la Manche, de Cherbourg, avec un public toujours plus nombreux », explique Daniel Marie. Les épreuves se sont succédées avec des grands prix et quelques grands noms de l’équitation comme Karim Laghouag. Le 16 novembre, une épreuve de puissance a battu les records avec un mur franchi à 1.85 m et une salle comble. L’an prochain, le Jumping National de Dreux fêtera ses dix ans, avec une épreuve internationale. « Le premier week-end sera réservé au national, le deuxième nous attendons des cavaliers Belges, Marocains, Italiens, Portugais ou encore Espagnols. Il y aura une dotation de 120.000 €. Nous sommes à la recherche de partenaires, détaille l’organisateur. Le troisième week-end sera réservé à la Tournée des As. Dans le cadre d’une épreuve internationale, l’organisation est un peu plus lourde. Les chevaux devront rester plusieurs jours sur place il faudra un service vétérinaire plus conséquent et plus de box pour les accueillir ».

Crédit photo : dreux.com



Annie Duval-Petrix
05/12/2019