Vie locale

Torçay vainqueur du concours butagaz pour sa MAM


La municipalité de Torçay est fière de sa Maison d’Assistantes Maternelles (MAM). Elle vient de recevoir les trophées Butagaz pour ses performances énergétiques et pour le nombre de like récoltés sur les réseaux sociaux.

« C’est une fierté aussi pour moi car je pars en laissant un joli cocon où pourront s’épanouir les enfants du village », confie Bernard Crabé, maire de Torçay depuis 19 ans et ses 38 ans de mandats. « C’est une belle histoire », raconte Bernard Crabé. Il y a une centaine d’années, la mairie actuelle comprenait, comme toutes les mairies de l’époque, une salle de classe, une pièce réservée à la mairie et un logement pour l’instituteur. Ce qui fut le cas ici jusque dans les années soixante. La salle de classe est devenue la salle du conseil, l’ancienne mairie, l’accueil, et le logement de l’instituteur a été loué pendant près de 15 ans. En 2001, la personne qui occupait les lieux a été relogée dans un logement social à Châteauneuf-en-Thymerais et la municipalité a récupéré le logement. Pendant des années, nous avons cherché une opportunité pour pouvoir en disposer avec l’aide de subventions », raconte le maire. Les travaux d’isolation étaient commencés quand deux assistantes maternelles, cousines, originaires de Torçay, Stéphanie et Ophélie Clearques, contactent la mairie à la recherche d’un local pour y installer une Maison d’Assistantes Maternelles. « Nous avons sauté sur l’occasion et grâce aux subventions de la Région Centre-Val de Loire et du département, nous avons pu obtenir 70% du financement du projet dont le montant s’élevait à 92.000€ », explique Bernard Crabé. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais grâce à la vigilance d’Anne Augras, secrétaire de mairie, une nouvelle joie a envahi le village. Elle repère sur internet une publicité de Butagaz pour un concours récompensant les performances énergétiques et la chasse au gaspi et l’histoire s’offre une double belle fin. Inscription faite quelques mois plus tard, Bernard Crabé reçoit un mail lui annonçant que la MAM de son village figure sur une liste de sept finalistes et qu’une équipe de cinéastes va venir tourner un film sur le nouvel équipement de la commune. Le cocon douillet sur deux étages, doté d’une cuisine, d’une salle de bain, d’un bureau, de salles de jeux et de salles de sommeil, décoré et rempli de jouets et jeux éducatifs a séduit le jury. De grandes fenêtres laissent entrer le soleil, la maison est lumineuse, parfaitement isolée, les sols sont moelleux pour amortir les chutes des tout-petits. Les barrières de sécurité sont omniprésentes et les bambins disposeront d’un extérieur sécurisé dès les beaux jours revenus. « Le film a été projeté à l’occasion du congrès de maires, nous avons obtenu le premier prix national de 3.000 € pour les performances énergétiques et le premier prix du second concours de 500 € pour le plus grand nombre de like obtenus. Je suis fier pour la commune car la France est grande et Torçay est un tout petit village », confie Bernard Crabé. Dès le 1er décembre, quatre enfants seront accueillis à la MAM de Torçay. Dans deux mois, les assistantes maternelles pourront en accueillir quatre nouveaux.

 



Annie Duval-Petrix
06/12/2019