Vie locale

Le plan Action cœur de ville officialisé


Le préfet de région Rollon Mouchel-Blaisot était en visite à Dreux, vendredi 13 décembre, pour y signer la convention Opération de Revitalisation du Territoire (ORT) en compagnie de Gérard Hamel, maire de Dreux, et Fadela Benrabia, préfète d’Eure-et-Loir.

Dreux a été sélectionnée parmi 222 villes moyennes de France pour entrer dans le dispositif du programme interministériel Action cœur de ville, dont le préfet de Région, Rollon Mouchel-Blaisot, en est le directeur. Des partenaires comme la Région Centre-Val de Loire, le département, les chambres consulaires, Action Logement, Gedia, Initiatives Eure-et-Loir, la caisse des dépôts étaient réunis dans la salle Médicis au-dessus de l’Office de Tourisme pour parapher la convention ORT. « Le plan Action cœur de ville est destiné à relancer notre centre-ville. Nous ne nous sommes pas arrêtés à 2020. Nos travaux et nos réflexions nous obligent à nous projeter à 2030 », expliquait Gérard Hamel, rappelant « combien l’engagement collectif est essentiel pour réussir ». Cinq milliards d’euros seront injectés au plan ORT par l’État et ses partenaires dont 63 M€ pour Dreux. L’action balaye plusieurs thématiques : habitat, développement économique et commercial, accessibilité, mobilité, espace public, patrimoine, équipements et services publics. Parmi les projets se trouvent la requalification d’immeubles rue aux Tanneurs, l’Îlot Diagonale, le WIFI public, les transformations intérieures et extérieures du marché couvert, l’installation d’une brasserie bar à vins et bières avec logements en étages en Grande-Rue, la création de Boutik’Ecole et Boutique LOCO ou encore d’une friterie Belge sans oublier les parcours historique et numérique. En tout, 32 projets structurants sont destinés à redynamiser le centre-ville. « Je constate que Dreux est remarquable dans ses actions de revitalisation du cœur de ville. Si on veut des commerces, il faut de nouveaux habitants, un cadre de vie attractif, des services et des aides financières et fiscales », indiquait le préfet de région. La préfète Fadela Benrabia a souligné « la dimension inclusive de ce dispositif révolutionnaire. C’est toute la ville qui doit se retrouver en centre-ville ».



Annie Duval-Petrix
19/12/2019