Vie locale

Des ateliers pour initier les ainés à la tablette numérique


L’EPN et le CCAS d’Évreux ont lancé la 1ère session des ateliers d’initiation à la tablette numérique, dédiée aux plus de 55 ans. Elle affiche complet. D’autres ateliers sont prévus à Évreux et sur le territoire de l’EPN, de fin janvier à début juillet 2020.

Vendredi 13 décembre, un groupe de 8 personnes était réuni à la maison de quartier de La Madeleine dans le cadre de l’action « Génération tablette », en présence de Guy Lefrand, maire d’Évreux et président de l’EPN, de Karène Beauvillard, adjointe au maire et vice-présidente du CCAS d’Évreux, et d’Arnaud Mabire, vice-président de l’EPN en charge du numérique. « Nous vivons dans un monde qui est de plus en plus connecté et beaucoup de démarches se font aujourd’hui par Internet. Certains se sentent rejetés de la société car ils ne maîtrisent pas. Il y a une réelle fracture numérique sur notre territoire et ces ateliers vont permettre à un public novice en la matière de s’approprier un outil numérique pour découvrir Internet, communiquer, échanger et, à terme, réaliser ses démarches administratives. Ces ateliers ont aussi vocation à favoriser le lien social et à rompre l’isolement » a expliqué Guy Lefrand. Pour optimiser ces ateliers, les participants ont à disposition une tablette numérique pendant les 6 semaines de la formation, qu’ils peuvent prolonger chez eux. « Vous êtes des grands débutants et cela va demander de gros efforts, mais vous allez devenir de vrais héros avec vos enfants ! » a assuré Arnaud Mabire, qui espère pouvoir dispenser 300 formations dans l’année. « Nous avons repéré 1 000 personnes susceptibles d’être intéressées par ce dispositif et nous allons également nous déplacer sur le territoire, notamment à Croth et à Garennes-sur-Eure » a annoncé Béatrice, la formatrice. Parmi les participantes à ce premier atelier, les motivations sont diverses. « J’aimerais bien maîtriser ma tablette pour communiquer avec mes enfants et petits-enfants » explique l’une d’elles. Une autre veut surtout « apprendre pour être autonome dans les démarches ». Une troisième va suivre la session, mais considère « qu’à son âge, on ne devrait pas lui imposer ces complications, au niveau des impôts par exemple ».

« Génération tablette ». Les mairies de l’EPN vont communiquer sur les dates et les modalités d’inscription pour ces ateliers. 



Louis Leprêtre
02/01/2020